• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

CAN 28 à Chartres : l’homme qui aurait poignardé un joueur mis en examen

Image d'illustration / © VOIX DU NORD /Johan BEN AZZOUZ / MAXPPP
Image d'illustration / © VOIX DU NORD /Johan BEN AZZOUZ / MAXPPP

Un joueur âgé de 27 ans a été poignardé samedi 22 juin alors qu’il participait à la CAN 28 (Coupe d’Afrique des Nations d’Eure-et-Loir). L’auteur présumé de l’agression a été mis en examen et écroué.

Par Amélie Rigodanzo

Un habitant de Lucé (Eure-et-Loir) a été mis en examen et écroué mardi 25 juin pour tentative d’homicide. Agé de 30 ans, il est soupçonné d’être l’auteur du coup de couteau porté à un joueur samedi 22 juin, lors de la CAN 28 (Coupe d’Afrique des Nations d’Eure-et-Loir), tournoi de foot organisé pour la première fois à Chartres cette année.

Les faits se sont déroulés entre deux quarts de finale sur le stade James-Delarue à Chartres. Alors que le joueur de 27 ans, également originaire de Lucé, tenait dans ses bras sa fille de trois ans, il a reçu un coup de couteau au niveau du bas-ventre. Transporté à l’hôpital et opéré durant la nuit de samedi à dimanche, ses jours ne sont pas en danger. L’enfant qu’il portait a aussi été légèrement touchée à la jambe.
 

Une histoire de jalousie


Se sachant recherché, l’auteur présumé du coup de couteau s’est rendu le lendemain au commissariat de police de chartres où il a été placé en garde-à-vue. Selon ses premières déclarations, son acte ne serait pas en lien avec la compétition de football durant laquelle il a agi. C’est plutôt la jalousie qui l’aurait motivé.

L’homme a en effet expliqué aux policiers que sa compagne avait été approchée par la victime quelques années auparavant.
 

Le tournoi interrompu et annulé


Suite à cette agression, le responsable du futsal au C’Chartres Football et organisateur du tournoi a pris la douloureuse décision d’interrompre la compétition. Organisé pour la première fois à Chartres, la CAN 28 réunissait les joueurs d’origine africaine de la capitale eurélienne, sur le modèle de la Coupe d’Afrique des Nations. Un tournoi amical au cours duquel 10 équipes devaient s’affronter ; chacune devant défendre les couleurs de ses racines.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Blanc, commune rurale isolée

Les + Lus