• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Chartres : au championnat de France d'échecs, le jeu des rois trouve son second souffle

Le championnat dure depuis le 17 août et s'achèvera le 25 / © F3 / JP
Le championnat dure depuis le 17 août et s'achèvera le 25 / © F3 / JP

Le championnat de France d'échecs a lieu toute la semaine à Chartres. Même s'il a un temps souffert d'une image vieillotte, le jeu d'échecs s'est renouvelé grâce au numérique. Point d'orgue du rassemblement : la Nuit des échecs a lieu ce 22 août en la présence d'Anatoli Karpov, une légende.

Par Bertrand Mallen

"C'est exceptionnel", se félicite François Gilles. Le président du C'Chartres Échecs accueille dans sa ville le championnat de France, un événement qui rassemble un petit millier de joueurs pendant une semaine, du 17 au 25 août. Mais n'imaginez plus les échecs comme une discipline austère et vieillotte : en 2019, les principaux matches sont retransmis et commentés en direct sur Internet via une chaîne Twitch, et l'évolution du classement est suivie de près sur les réseaux sociaux.
 
Ce passage à l'ère numérique s'est imposé comme une évidence à la discipline. "Cela a changé beaucoup de choses", concède François Gilles. L'avénement des algorithmes a inquiété pendant un temps certains échequistes. La défaite du champion du monde Gary Kasparov face à l'ordinateur Deep Blue One en 1997 a fait planer sur les échecs le spectre de la désuétude : l'intelligence humaine subissait sa première humiliation, et par ricochet le jeu d'échecs aussi.


 

10 000 nouveaux joueurs chaque jour

Mais l'arrivée d'Internet a bousculé ce triste constat en rendant les échecs infiniment plus accessibles. "Sur un site comme Chess.com, il y a 10 000 nouveaux inscrits par jour", note François Gilles. "Ça signifie des millions de partie à chaque instant dans le monde !" Une véritable aubaine pour les joueurs, qui trouvent ainsi un moyen gratuit et accessible d'entretenir leur niveau et d'analyser leurs parties. Ces mêmes parties, à très haut niveau, deviennent une véritable performance sportive : la chaîne Twitch Chesscomfr, qui diffuse le championnat, cumule deux millions et demie de vues, avec plusieurs milliers de spectateurs simultanés.
 

L'enjeu désormais, c'est donc de rajeunir et de diversifier la discipline. Mais ce projet nécessitera aussi de revoir certaines règles, y compris au niveau international. Ainsi, une seule femme figure parmi les 100 premiers joueurs : la Chinoise Hou Yifan. Plus étonnant, la fédération internationale continue d'utiliser deux échelles de points différentes pour atteindre les titres de maître international et de grand maître international et pour leur équivalent féminin. A Chartres, la compétition prévoit quant à elle une catégorie "National" et une catégorie "National-féminin", en plus de plusieurs autres, qui sont quant à elles mixtes. 

Cependant, là aussi, le jeu d'échecs se modernise. "A l'heure actuelle, il y a moins de joueuses que de joueurs", concède François Gilles. "Il y a eu beaucoup de retard de pris, mais on essaie de développer aussi le sport pour les filles". Après des siècles à décourager les femmes, qui représentent une minorité des pratiquants à l'échelle internationale, la discipline a désormais ses championnes. C'est le cas notamment de Sophie Milliet. Née à Marseille, elle joue à Chartres pour décrocher un septième titre national dans le tournoi féminin : un record.
 
Championnat de France d'échecs à Chartres

 

Une légende vivante à la Nuit des échecs

Et Sophie Milliet sera présente, parmi d'autres, à la Nuit des échecs, véritable point d'orgue du rassemblement. De 20h30 à 23h, les volontaires du public pourront se frotter à quatre grands champions, dont chacun affrontera quinze adversaires en même temps. Parmi eux, outre la sextuple championne de France, on retrouvera Yannick Gozzoli, grand maître marseillais et Namig Guliyev, grand maître azéri et entraîneur du club local. Mais le club accueille aussi une véritable légende en la personne d'Anatoli Karpov, 12e champion du monde de la discipline, qu'il a dominée de 1975 à 1985, avant d'être détrôné par Garry Kasparov, et à nouveau de 1993 à 1999. Autant dire qu'il y aura du spectacle.
 
Plus d'un milliers de joueurs sont réunis chaque jour de la semaine à Chartres / © F3 / JP
Plus d'un milliers de joueurs sont réunis chaque jour de la semaine à Chartres / © F3 / JP

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Blanc, commune rurale isolée

Les + Lus