Eure-et-Loir : un zoo-refuge ouvrira en 2020 près de Chartres

© J. Postollec
© J. Postollec

La Tanière, c'est le nom du futur zoo-refuge qui ouvrira au printemps 2020, près de Chartres, en Eure-et-Loir.

Par J. Postollec, avec F.M

Ce futur parc, qui était à l'origine une ferme pédagogique, va accueillir des animaux sauvages saisis ou venus de laboratoire, de cirque, etc. Ils y seront soignés puis replacés ou gardés au refuge.
 
Reportage vidéo Julie Postollec et Didier Le Pape :

Patrick Violas, initiateur du projet et ancien dompteur, aime tellement ses ours, que lui et sa famille ont arrêté le cirque pour emmener ces animaux dans le futur zoo refuge.
A terme plus d'un millier d'animaux seront accueillis. Des wallabi, alpaga et otaries... côtoieront les quelque 400 animaux de la ferme pédagogique déjà présents. 
Des animaux soignés par une vétérinaire de renom, Florence Ollivet-Courtois. Elle a choisi de travailler à la Tanière, un lieu unique en Europe à ses yeux.

Le refuge de la Tanière est un refuge médicalisé, avec de gros moyens médicaux. C'est un choix délibéré  pour moi d'être ici, car des lieux comme ça avec autant de potentiels médicals il n'y en n'a pas, nous confie la vétérinaire.


En effet, le zoo-refuge Comprendra notamment : un lieu de quarantaine et une clinique vétérinaire. pour soigner les animaux, afin de les replacer dans des parcs animaliers
ou de les garder s'ils sont trop âgés ou mal en point.
En parallèle Patrick Violas vient de créer un fonds de dotation pour recueillir des dons. "Le fonds de dotation, le but c'est d'agrandir les enclos, acheter du matériel , qu'on soit équipé pour les soigner." Plus d'infos : www.lataniere-zoorefuge.fr

En attendant l'ouverture du site au public au printemps 2020, 11 primates de laboratoires sont d'ores et déjà attendus en mars prochain. 

► Adresse de la Ferme pédagogique la Renaissance à Nogent-le-Phaye | 

Sur le même sujet

Les + Lus