Un ULM électrique testé dans le ciel de Chartres

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ch.L

Dimanche, une démonstration d'ULM électrique s'est déroulée à l'aérodrome de Chartres. L'appareil a été réalisé par des étudiants de l'IUT. Baptisé "Demoichellec", il s'inspire d'un engin créé au début du 20e siècle. 

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
A  Chartres, les étudiants en Génie électrique de l'IUT ont conçu, dans le cadre de leurs études, un ULM entièrement électrique qu'ils viennent de tester. "Contrairement au moteur classique, le moteur de cet ULM est tri phasé. Il consomme beaucoup moins. Il n' y pas de maintenance et sa durée de vie est quasi illimitée" explique Thomas Joron qui est aussi vice-champion de France d'ULM. 

Le projet a reçu le soutien de l'armée de l'air. Il est l'aboutissement de deux années de recherche. Dimanche, l'engin a volé dans le ciel de Chartres à une centaine de mètres d'altitude. Ce premier banc d'essai de l'ULM électrique servira aux futurs étudiants de l'IUT qui lui apporteront les dernières améliorations technologiques.

video : reportage à Chartres de Jean-Pierre Aubry et Fabienne Marcel
Intervenants : Thomas Joron, ex-étudiant IUT Chartres, Bruno Sohier Professeur en Génie électrique IUT de Chartres et Françoise Ferronnière Présidente association Officiers de réserve de l'Armée de l'air.