Féminicide à Châteaudun : le mari mis en examen après avoir reconnu les faits

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Hermans .

Une femme de 64 ans a été tuée le mercredi 3 août à Châteaudun, de plusieurs coups de couteau. Son mari, interpellé le jour même, a reconnu lors de sa garde à vue avoir tué la victime.

C'est le cinquième féminicide en Eure-et-Loir depuis 2016, selon le parquet de Chartres. Ce mercredi 3 août, une femme âgée de 64 ans était tuée de plusieurs coups de couteau au niveau de la gorge, dans dans le salon de son domicile à Châteaudun.

L'époux de la victime, avec qui il était marié depuis 10 ans, était rapidement interpellé par les forces de l'ordre, après s'être lui-même rendu, les vêtements tachés de sang. Le parquet annonce ce samedi dans un tweet que l'homme "a été mis en examen du chef de meurtre aggravé et placé en détention provisoire" au centre pénitentiaire de Saran, dans le Loiret. 

Le texte précise que l'auteur présumé était jusqu'alors inconnu de la justice. Lors de sa garde à vue, il a reconnu les faits, expliquant aux forces de l'ordre avoir "pété les plombs" après que sa femme lui a annoncé son intention de le quitter. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité