Décès d'une patiente de la clinique St-François : les médecins sanctionnés par le Conseil de l'Ordre

Fanny Arnoult est décédée le 17 août 2016 des suites d'une opération à la clinique Saint-François de Mainvilliers en Eure-et-Loir
Fanny Arnoult est décédée le 17 août 2016 des suites d'une opération à la clinique Saint-François de Mainvilliers en Eure-et-Loir

Les six médecins de la clinique Saint-François à Mainvilliers en Eure-et-Loir, qui avaient ou opéré ou suivi Fanny Arnoult, 25 ans, décédée en août 2016 à la suite de complications, ont été sanctionnés par le Conseil de l'Ordre des Médecins de la région à des degrés différents

Par Elsa Cadier

Les six médecins de la clinique Saint-François à Mainvilliers sanctionnés par le Conseil de l'Ordre

Pour cinq d'entre eux, la décision date de juin 2017, mais la douleur est toujours présente pour les parents de Fanny Arnoult, décédée le 17 août 2016 à la suite d'une opération de l'estomac. Pour le dernier d'entre eux, le sixième, la décision est tombée le 16 février dernier. Le Conseil de l'Ordre des Médecins de la région Centre-Val de Loire estime qu'il y a bien eu non respect du code de déontologie médical et manquements dans le suivi postopératoire. Les 6 médecins qui se sont occupés de la jeune femme âgée de 25 ans ont tous fait l'objet d'une sanction disciplinaire à des degrés différents.

•Le docteur Boudara, qui a opéré la jeune femme, a reçu une interdiction d'exercer la médecine pendant une durée de six mois, assortie d'un sursis partiel de trois mois.

•La sanction de l'interdiction d'exercer la médecine pendant une durée de deux mois, assortie d'un sursis partiel d'un mois, a été infligée aux Dr Bananeh, Nadri et Bensalem pour manquements à leurs obligations déontologiques.

•Les docteurs Georget et Stanom ont reçu une interdiction d'exercer la médecine pendant une durée d'un mois, assortie d'un sursis.

Tous ont fait appel de la décision. Mais Isabelle Arnoult, la mère de Fanny ne baisse pas les bras. Elle a aussi porté plainte au pénal pour homicide involontaire.

Ma fille, elle ne reviendra jamais, mais je vais me battre jusqu'au bout, nous dit Isabelle Arnoult.
Fanny Arnoult laisse derrière elle deux enfants.


Le rappel des faits

Fanny Arnoult, 25 ans, a été hospitalisée à la clinique Saint-François de Mainvilliers (Eure-et-Loir) rebaptisée hôpital privé d’Eure-et-Loir (ELSAN), pour une sleeve gastrectomie (traitement chirurgical de l'obésité), pratiquée le 20 juillet 2016 par le docteur Boudara. Après complications, Fanny Arnoult est décédée le 17 août 2016 à I'hôpital Ambroise Paré, où elle avait été transférée.
Les parents de Fanny ont alors porté plainte contre le docteur Boudara avançant le fait qu'il a fait preuve de "légèreté" dans la prise en charge postopératoire, mais aussi contre les cinq autres qui ont suivi la patiente après l'opération.


A lire aussi

Sur le même sujet

Musée Girodet à Montargis : un musée rénové (épisode 1/4)

Les + Lus