Mohamed Amra, l'évadé du fourgon de Rouen, à l'origine d'un meurtre d'un homme originaire de Dreux

Toujours recherché après son évasion sanglante le 14 mai dernier au péage d'Incarville, Mohamed Amra, aurait été à l'origine de la mort d'un Eurélien de 32 ans en juin 2022.

La dangerosité de Mohamed Amra a sans doute été sous-estimée. De nouvelles écoutes téléphoniques de celui qui se fait appeler "La Mouche" révèlent un profil plus qu'inquiétant. Selon nos confrères du Parisien, il dirigeait un large trafic de stupéfiants, depuis sa cellule, grâce à plusieurs téléphones. 

Ses méthodes, il les applique depuis plusieurs années, faisant de lui un dangereux chef de bande, entouré par un solide réseau pour répondre à ses ordres. Des méthodes qui lui ont attiré un certain nombre d'ennemis. 

Une demande de rançon de 300 000 euros

Parmi eux, un homme de 32 ans, vivant à Dreux en Eure-et-Loir, en a fait les frais en juin 2022. Révélé par le Parisien et confirmé à France 3 par le procureur de la République de Chartres, une femme s'était présentée au commissariat de Dreux le samedi 18 juin 2022 pour signaler la disparition de son mari depuis trois jours.

Il lui avait confié s'être rendu dans le sud pour une "histoire de voiture" mais n'en est jamais revenu. Le même jour, un homme mystérieux avait frappé à la porte du domicile familial, montrant une photo du mari "ligoté au sol avec un foulard noir qui lui serrait les mains". L'interlocuteur avait même réclamé une rançon de 300 000 euros, en précisant que le kidnapping avait été commandité un "homme incarcéré à la Santé", et qui se fait appeler "La Mouche", donc Mohamed Amra. 

Une balle dans la tête puis brûlé

Mais en réalité, le trentenaire était déjà mort. La veille, son corps avait été retrouvé carbonisé à l'arrière d'une Renault Kangoo dans la commune de Rove, dans les Bouches-du-Rhône. Il avait été exécuté d'une balle dans la tête puis brûlé. 

La police judiciaire de Marseille avait alors découvert que l'Eurélien s'était rendu, accompagné d'une personne, pour une importante transaction de Cannabis à Aubagne avec des trafiquants locaux. Un leurre qui a lui coûté la vie. 

Mohamed Amra, commanditaire du meurtre, avait été mis en examen pour "meurtre en bande organisée" le 26 septembre 2023. Il avait choisi de garder le silence, mais les sonorisations de sa cellule ont révélé qu'il gérait ses réseaux dans la région normande et depuis Dreux. Le tout en semblant avoir, selon les enquêteurs, un "fort ancrage", avec la région de Marseille. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité