• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Police de sécurité du quotidien : Christophe Castaner en visite dans les cités de Dreux

Christophe Castaner en visite à Dreux vendredi 8 février. / © Julie Postollec / France 3 CVDL
Christophe Castaner en visite à Dreux vendredi 8 février. / © Julie Postollec / France 3 CVDL

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner est attendu ce vendredi 8 février en Eure-et-Loir. Il doit visiter le quartier de La Tabellionne à Vernouillet, à côté de Dreux.

Par France 3 Centre-Val de Loire

Christophe Castaner est en visite en Eure-et-Loir, à Dreux, ce vendredi. Le ministre de l'Intérieur vient faire le bilan des premiers pas de la police de sécurité du quotidien (PSQ).

Il vient d'annoncer la création de 32 nouveaux "quartiers de reconquête républicaine" (QRR) pour 2019
, dont 3 en Indre-et-Loire. D'ici 2020, 60 quartiers devraient être labellisés QRR. 

 

La PSQ a 1 an


Le jour de la visite n'a pas été choisi par hasard : la PSQ fête son premier anniversaire. Lancée par l'ex-ministre Gérard Collomb le 8 février 2018, cette mesure doit permettre le maintien de l'ordre, tout en rapprochant les forces de l'ordre de la population.

Une réforme qui n'est pas sans rappeler la police de proximité, instaurée à partir de 1998 par le gouvernement de Lionel Jospin, avant d'être supprimée en 2003 par Nicolas Sarkozy. 

 

Une réforme à peaufiner


Mais cette nouvelle PSQ ne fait pas l'unanimité au sein de la classe politique.

Certains la juge trop répressive ou pas assez présente sur le terrain. Christophe Castaner lui-même reconnaît que le système pourrait être amélioré.
 

Visite des cités de Dreux


Christophe Castaner a inauguré vendredi matin la maison de sécurité du quotidien dans le quartier de La Tabellionne à Vernouillet. Cet ancien commissariat abrite désormais un centre de loisirs pour la jeunesse, l'association France Victimes 28, un bailleur HLM ainsi qu'un médiateur communal. 

Les policiers chargés de la sécurité du quotidien sont censés passer dans ce nouveau lieu les jeudis et vendredis.

Le ministre est attendu au commissariat de Dreux plus tard dans la journée, pour avoir un retour d'expérience des agents. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ce que j'aime dans le mandat de Maire...

Les + Lus