Eure-et-Loir : une agence accompagne les plus de 75 ans dans leurs démarches pour se faire vacciner contre la Covid-19

Une agence de Chartres accompagne depuis ce jeudi 14 janvier les personnes de plus de 75 ans désireuses de se faire vacciner contre la Covid-19. Prise de rendez-vous, accompagnement sur place : ils contribuent à la lutte contre les déserts médicaux, l'isolement social et la fracture numérique.

Une trentaine de bénéficiaires se montre déjà intéressée par cette aide
Une trentaine de bénéficiaires se montre déjà intéressée par cette aide © Cao Yang / Xinhua News Agency/Newscom/MaxPPP

"Hier, nous avons pris en charge nos deux premiers bénéficaires. C'était un couple résidants à Chartres et ils étaient tous les deux ravis". Jonathan Leroy, responsable de l'agence Auxi'life à Chartresa lancé ce jeudi 14 janvier un service d'aide à domicile pour accompagner les personnes de plus de 75 ans dans leurs prises de rendez-vous et pour se rendre au centre de vaccination contre le Covid-19.

Sur la centaine de bénéficiaires initiaux de l'agence, une trentaine a déjà accepté cette aide. "On était d'ailleurs assez surpris par ce nombre car les gens sont encore hésitants à l'idée de se faire vacciner". Les autres, "encore un peu sceptiques ou attendant de voir si leurs familles pouvaient les accompagner", n'ont pas encore donné leur réponse. 

Entre isolement social, fracture numérique et désert médical

Pour se faire, sa trentaine de salariés, aidés par des collaborateurs, prennent rendez-vous en ligne dans le centre de vaccination le plus proche. Ils conduisent ensuite les bénéficiaires sur place."On a des personnes vivant dans des zones blanches, souvent en dehors de Chartres, qui sont très isolées car elles n'ont pas de famille à proximité, ne peuvent pas se déplacer et/ou aller sur Internet". Une manière de lutter à la fois l'isolement social, la fracture numérique et les déserts médicaux

Il demeure cependant difficile de trouver un créaneau pour se faire vacciner rapidement. Les premiers rendez-vous "sont fin janvier, voire début février. La semaine prochaine est déjà complète" selon le responsable de l'agence.

L'entreprise couvre à ce jour l'ensemble de l'Eure-et-Loir. La plupart des patients sont amenés à Chartrexpo, principal centre de vaccination du département. Selon la Préfecture, "3 autres centres de vaccination seront mis en place à Dreux, Châteaudun et Nogent le Rotrou" avant que le dispositif ne soit déployer progressivement en fonction des populations ciblées. En attendant, l'entreprise continuera son service "tant qu'il y aura de la demande".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins santé société coronavirus/covid-19