Eure-et-Loir : des arbres rasés pour lutter contre les chenilles urticantes

A Lucé, en Eure-et-Loir, une cinquantaine d’arbres seront abattus pour lutter contre les chenilles processionnaires qui les colonisent.



Une trentaine d’arbres vont être abattus prochainement, une vingtaine sont déjà rasés. C’est la solution radicale employée par le bailleur habitat eurélien pour lutter contre les chenilles processionnaires. Avec le réchauffement climatique, les nids ont envahi les arbres et, depuis deux mois, cette espèce de lépidoptères rend la vie impossible aux habitants du quartier de Bruxelles, à Lucé.



Les nids de chenilles seront brûlés, mais le problème est loin d’être terminé pour les riverains. Un habitant du quartier :

Tant qu'il n'y aura pas eu le vrai traitement après derrière pour tout éradiquer, vraiment tout, là, on sera vraiment sereins.  


Au quotidien, les conséquences sont bien réelles : on ne peut plus promener son chien ni faire jouer son enfant au parc. Les chenilles sont très urticantes et peuvent même entraîner la mort de certains animaux.

Après l’abattage des arbres, les chenilles restantes sur les murs des bâtiments devront être retirées.

► Le reportage de Nathalie Heraud et Didier Lepape
A Lucé, en Eure-et-Loir, une cinquantaine d’arbres seront abattus pour lutter contre les chenilles processionnaires qui les colonisent. ©France 3 CVDL