• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Eure-et-Loir : Mobilisation contre une fermeture de classe à Ouarville

Les parents d'élèves de l'école d'Ouarville se mobilisent devant le siège de l'inspection académique à Chartres / © Nathalie Heraud
Les parents d'élèves de l'école d'Ouarville se mobilisent devant le siège de l'inspection académique à Chartres / © Nathalie Heraud

Depuis plusieurs semaines les délégations se succèdent devant l’inspection académique d’Eure-et-Loir pour sauver leur classe ou leur école. Ce jeudi, les parents d’élèves d’Ouarville étaient mobilisés.

Par Arnaud Moreau

La nouvelle est tombée la semaine dernière : 66 classes pourraient être fermées dans le département. La raison selon l’inspection académique : Une diminution des effectif, à hauteur de 600 élèves en Eure-et-Loir. Le directeur académique Joël Sürig, s’explique : « en tenant compte de cette baisse du nombre d’élève, le taux d’encadrement sera meilleur. Mon travail c’est l’équité, comment répartir ces postes là avec une attention spécifique au contexte rural. »

Les parents d'élèves d'Ouarville mobilisés ce mercredi


Les parents d’élèves d’Ouarville se mobilisent ce jeudi. Ils ont créé plusieurs pages sur les réseaux sociaux pour faire connaître leur mouvement. Leur mobilisation a déjà recueilli 1000 signatures.



Parmi leurs arguments : Ils comptent 5 inscriptions supplémentaires à la rentrée prochaine.
« On est déjà sur double niveau dans toutes les classes. En enlevant une maîtresse, on ressert encore un peu plus » déplore l’une des personnes représentants les parents d’élèves. « On a un projet de reconstruction d’école maternelle avec une cantine pour la rentrée 2019, nous voulons prouver que la commune s’investit ». D’autres écoles euréliennes se mobilisent :La Puysaye, Lucé, Rechèvres… Demain devrait débuter la commission technique qui détaillant un peu plus la nouvelle répartition des classes.

Le reportage de Nathalie Heraud et Didier Le Pape
les parents d'élèves de l'école d'Ouarville mobilisés
reportage réalisé devant l'inspection académique d'Eure-et-Loir à Chartres



Sur le même sujet

Indre-et-Loire : un Rabelais de poche aux enchères le 16 juin

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer