• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Handball : 5 questions à l'Eurélien Valentin Porte, avec les Bleus pour disputer les championnats du monde

Valentin Porte en action lors du match de préparation contre la Slovénie. / © S. Pillaud, Fédération Française de Handball
Valentin Porte en action lors du match de préparation contre la Slovénie. / © S. Pillaud, Fédération Française de Handball

Formé en Eure-et-Loir, Valentin Porte est actuellement en Allemagne avec l'équipe de France de handball pour défendre son titre de champion du monde et décrocher un billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. 

Par Christelle Chapiotin

Pour Valentin Porte, numéro 28, l'aventure handball a commencé dans le petit club de Toury, en Eure-et-Loir, il y revient d'ailleurs chaque année pour honorer de sa présence le tournoi qui porte son nom.

Après un passage par Chartres et le Pôle espoirs, il a véritablement débuté sa carrière à Toulouse, avant de prendre la direction de Montpellier, où il évolue toujours actuellement.

A 28 ans, il vient de dépasser la centaine de sélections en équipe de France A. Sa première apparition sous le maillot bleu date du 7 janvier 2013. Champion d'Europe, champion du monde, vice-champion olympique, il compte bien encore étoffer son palmarès
 


Les championnats du monde de handball, qui se disputent du 10 au 27 janvier en Allemagne et au Danemark débutent ce vendredi 11 janvier pour l'équipe de France, opposée au Brésil à 20h30.

C'est à un Valentin Porte impatient que nous avons eu affaire à la toute nouvelle maison du handball à Créteil, quelques jours avant l'événement :
 

Tout s'est très bien passé, nous avons beaucoup travaillé depuis le 26 décembre, les deux rencontres (contre la Slovénie les  5 et 7 janvier) nous ont fait du bien, nous avions besoin de faire des matches. Nous avons fait preuve de belles qualités défensives, avec un bon état d'esprit.
 
C'est un bon groupe, élargi, cela nous a permis de tester beaucoup de choses.
 

C'est vrai qu'après le titre de 2017, le groupe a été reconstruit autour d’une jeune génération. Certains jeunes joueurs étaient déjà de l'aventure donc nous n'avons pas perdu trop de temps, et bien travaillé sur un an et demi. La médaille de bronze décrochée à l’Euro 2018 nous a donné faim de victoires.
 

Nous avons une double motivation sur cette compétition : conserver le titre décroché chez nous en 2017, et nous qualifier directement pour les prochains Jeux Olympiques. C'est toujours risqué d'avoir à passer par des tournois  de qualification, autant assurer ça tour de suite. 
Nous commençons la compétition par un match face au Brésil, dans notre groupe, il y a également la Serbie, la Corée, la Russie, et l'Allemagne, qui évoluera sur ses terres, il faudra se méfier. N'oublions pas que c'est en Allemagne que le handball est né.
 

C'est bien ce qu'elles ont réalisé. Elles ont fait le boulot sans trembler, et bien sû profiter du soutien du public. On les a parfois connues fragiles, là elles n'ont pas craqué mentalement, je suis content pour elles. En plus elle ont réalisé le coup double avec le titre européen et la qualification olympique, j'espère que nous allons suivre leur exemple, même si cela s'avère un peu plus compliqué.
 

Bien-sûr, même à distance (Valentin Porte évolue maintenant à Montpellier), je garde un un œil sur  ce qui se passe à Saran et à Chartres. Etant le parrain du Chambray Touraine Handball, je suis les filles. D'ailleurs elles ont fait une bonne reprise après la trêve internationale, en enchaînant  deux victoires. Bien évidemment, je surveille.
 

26e Mondial 2019 IHF en Allemagne et au Danemark : 10 au 27 janvier, 4 groupes, 24 équipes.

Programme de l'équipe de France, matches du Tour Préliminaire à Berlin (Mercedes Benz Aréna) :


-  Vendredi 11 janvier à 20h30 : Brésil - France
-  Samedi 12 janvier à 20h30 : France - Serbie
-  Lundi 14 janvier à 20h30 : France - Corée
-  Mardi 15 janvier à 20h30 : Allemagne - France
-  Jeudi 17 janvier à 20h30 : France - Russie


Le tour préliminaire est disputé par les 24 équipes, dans les villes allemandes de Berlin et de Munich, et les villes danoises d’Herning et de Copenhague, du 10 au 17 janvier.
 


Les trois meilleures équipes de chaque groupe se qualifient pour le tour principal à Cologne et à Herning du 19 au 23 janvier.

Les 2 meilleures équipes de chacun des deux groupes du tour principal se qualifient pour les demi-finales à Hambourg le 25 janvier.

La finale et le match pour le bronze se jouent à Herning le 27 janvier.
 
AVEC LES ENCOURAGEMENTS D'EMMANUEL MACRON


Dans le cadre de l’inauguration de la Maison du Handball, ce mercredi 9 janvier à Créteil,  les Bleus ont eu la visite du président de la République, accompagné de la ministre des sports Roxana Maracineanu.

Le chef de l'Etat a salué, un à un, les joueurs et les membres du staff présentés par l'entraîneur Didier Dinart, et a reçu un ballon dédicacé par les joueurs sélectionnés, ainsi qu'un maillot. 
 

"C’est un moment inédit et de fierté qui fait chaud au cœur. Le président est très humain et il nous a encouragés. Il est de tout cœur avec nous", a rapporté Didier Dinart qui a échangé avec le Président de la République. 

 

Sur le même sujet

Levée du couvre-feu à Joué les Tours

Les + Lus