Jeux Paralympiques : Timothée Adolphe arrache la médaille d'argent en finale du 100m

Timothée Adolphe, le coureur d'Eure-et-Loir, décroche l'argent ce jeudi 2 septembre lors de la finale du 100m. A 31 ans, il remporte sa première médaille paralympique tout en battant son record personnel.

Le "guépard blanc" Timothée Adolphe arrache l'argent ce jeudi 2 septembre sur l'épreuve du 100m T11 (déficient visuel). Accompagné de son guide, Bruno Naprix, l'athlète originaire d'Epernon (Eure-et-Loir) a couru cette distance emblématique en 10"90, son meilleur temps personnel. "On voulait plus mais y'a pas de regret à avoir aujourd'hui, on avait qu'il fallait élever son niveau on l'a fait [...] on a fait une belle course" confiait-il sur France 4 quelques instants après sa performance.

Lors de cette même finale, le record du monde a été battu pour la deuxième fois de ces Paralympiades par le grec Athanasios Ghavelas, avec un temps de 10"82. "Y'a pas de regret à avoir, aujourd'hui ils étaient plus fort que nous faut savoir le reconnaître" admet le français. 

"On oublie d'où on vient"

Il s'agit de la première médaille paralympique du Sparnonien, après avoir terminé cinquième et disqualifié au 400m en 2016 à Rio. A Tokyo, il a une nouvelle fois connu la désillusion après avoir été disqualifié en séries sur la même épreuve suite à la perte du lien qui le retenait à son guide. "On a montré une belle capacité à rebondir. Je vais aujourd'hui remercier l'intégralité de mes guides depuis que je fais de l'athlé. Ils ont chacun contribué à leur manière [...] On oublie pas d'où on vient".

Il concourra encore au relais demain. En attendant, redécouvrez son portrait réalisé par nos équipes le 4 novembre 2019. Il se préparait alors aux championnats du monde, où il avait décroché son premier titre mondial.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité