Cet article date de plus de 6 ans

Le Parc Naturel du Perche

Situé au confluent de deux régions et de trois départements, nous nous contenterons de visiter la partie Eurélienne du Parc. Une partie très intéressante sur le plan du patrimoine paysager et culturel que nous avons décidé de faire à pied. 
Le territoire est vaste, fait de chemins creux, de plateaux cultivés, de grands arcs forestiers et de bocages, avec des haies séparant des prairies et quelques champs… Une forme agricole traditionnelle.

Le Perche tient son nom de silva pertica : 
Pertica ou perche, était une unité de mesure agraire utilisée par les romains - Silva : forêt en latin.
C’est au dépend de cette forêt que, petit à petit, l’homme, sédentarisé, a construit ce paysage de bocage.
La mission du Parc Naturel du Perche est la gestion du patrimoine et la reconquête du bocage. Il s’agit de préserver, valoriser et développer l’intérêt du territoire, notamment pour répondre aux attentes des visiteurs et de favoriser le développement d’une économie touristique durable.

Le patrimoine bâti du Vème au XXème siècle fait également parti des richesses propres au territoire du Perche. Pour aider à sa préservation, le Parc conduit des inventaires qui permettent aux habitants et aux élus de découvrir des éléments architecturaux et des matériaux locaux tirés du sol.

►►En route pour la visite avec Jean-Pierre Pauly, le médiateur environnement, chargé de la pédagogie du paysage 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paysages tourisme environnement patrimoine nature c'est l'été loisirs sorties et loisirs