Le zoo-refuge la Tanière à la rescousse de 46 animaux sauvages

Publié le Mis à jour le

Le Zoo-refuge La Tanière est intervenu sur réquisition des autorités judiciaires en Gironde le 19 janvier pour saisir 46 animaux sauvages chez un particulier.

Les soigneurs du Zoo-refuge la Tanière sont intervenus sur réquisition des autorités judiciaires de Gironde pour évacuer et prendre en charge une quarantaine d'animaux sauvages : des tigres, des porcs-épics, des perroquets, des wallabies et de nombreux singes.


"Une odeur horrible se dégageait sur le site" témoigne l'un des soigneurs. "Nous avons trouvé des cadavres qui jonchaient le sol de cages souvent minuscules. Les tigres sont obèses. On leur donnait de la nourriture avariée. La plupart des animaux souffrent de malnutrition. " poursuit-il. 

Il a fallu les capturer pour les rapatrier jusqu'au Zoo-refuge la Tanière. Cela s’est avéré plus ardu que prévu car les animaux n’étaient pas dressés pour rentrer dans une cage avec de la nourriture. Les wallabies ont été les plus compliqués à attraper.  

La moitié d'entre eux sont des espèces protégées que le propriétaire n'avait pas déclarées. 

Mise en quarantaine

"38 individus soupçonnés d’être atteints de salmonellose ont été placés en quarantaine pour prévenir d’une éventuelle contagion aux autres pensionnaires et au personnel de la Tanière. Huit ont été réorientés vers d’autres parcs animaliers" explique le zoo-refuge d’Eure-et-Loir.

En mauvaise santé, la plupart des animaux vont rester au refuge où ils vont bénéficier d'un rééquilibrage alimentaire et pouvoir se réadapter à vivre dans des espaces plus vastes. 

C’est la 2ème grosse opération de ce type menée par le refuge en un mois. En décembre dernier, la Tanière avait entrepris le sauvetage de 250 lapins de laboratoire, proposés aujourd’hui à l’adoption.