KinoKabaret à Nogent-le-Rotrou : nos court-métrages préférés

3 jours marathon pour un court-métrage
3 jours marathon pour un court-métrage

3 jours pour concevoir, tourner, monter et présenter un court-métrage. C'est le défi que ce sont lancés les nogentais à Pâques pour un kinokabaret tout en imagination.

Par Frédérique-marie Lamouret

L'exercice nous vient du Quebec qui l'a lancé en 1999. Un mouvement devenu international qui a fait des émules en France. Une quinzaine de villes ont ainsi repris aujourd'hui le concept du Kinokabaret. L'objet est de s'adonner à la création du 7ème art avec des moyens légers et mutualisés. Depuis 9 ans, les habitants de Nogent-le-Rotrou se retrouvent pour relever le défi. Avec un slogan qui dit tout "faites bien avec rien, faites mieux avec peu, mais faites le maintenant."

Divagation autour d'un thème commun

A Pâques, une cinquantaine d'adultes mais aussi d'enfants ont créé plus d'une vingtaine de petits films. Du petit clip de quinze secondes à des court-métrages d'une petite dizaine de minutes.
La thématique retenue par les organisateurs : Trip, ou tripes, ou T RIP... Bref de quoi ouvrir le menu aux divagations les plus folles autour d'un mot que l'on pouvait écrire ou déformer à sa guise.

Un marathon

Ce Kabaret est une sorte de marathon. Conception, écriture, tournage, interprétation le samedi et dimanche, le montage en parallèle... Et des participations aux vidéos des autres participants évidemment.
Quand tout ce petit monde s'est retrouvé Salle Simone Singoret pour la restitution, les yeux étaient cernés après deux nuits blanches mais les visages étaient heureux.

Les films étaient très différents les uns des autres. Mais puisqu'il faut faire un choix. Deux retiennent notre attention.
"Fais Attention" de Kelly Santiago. Une jeune réalisatrice dont on perçoit les talents à chaque plan. Une finesse de regard. C'est plein d'idées, bien monté. Avec une construction efficace. Bref, son opus capte l'attention et le rythme imprimé la garde.

Egalement parmi nos préférés, "Manèges" avec Edgar et sa bande... Un projet plein d'entrain, une mise en scène imaginative et un tournage aux mouvements de caméras efficaces

 

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus