Meurtre d'une commerçante à Nogent-le-Rotrou : 30 ans de réclusion pour l'accusé

La cour d’assises d’Eure-et-Loir jugeait depuis mercredi un homme soupçonné d'avoir tué Martine Tessier, en juin 2013. Cette gérante d'un bar à Nogent-le-Rotrou avait été retrouvée morte, à la suite d'un cambriolage. L'accusé a été condamné à trente ans de réclusion criminelle.

Trente ans de réclusion criminelle... C'est la peine à laquelle à laquelle a été condamné vendredi l'accusé dans l'affaire du meurtre d'une commerçante de Nogent-le-Rotrou, dans l'Eure-et-Loir, en juin 2013.

Martine Tessier, 58 ans, propriétaire du café "Le Pont de Bois" à Nogent-le-Rotrou avait été retrouvée morte dans son lit, ligotée et bâillonnée. Quelques jours après, un voisin de la victime, par ailleurs client du bar, avait été arrêté par les enquêteurs. Malgré la découverte d'indices à son domicile (tickets de la Française des jeux, vêtements ensanglantés...), l'homme niera toute implication dans les faits.

Un suspect deux fois condamnés devant les assises​

L'accusé avait été condamné deux fois déjà par la cour d'assises pour des affaires d’enlèvement suivi de séquestration et de vols avec violence. Il a dix jours pour faire appel de la décision des assises d'Eure-et-Loir.