Candes-Saint-Martin: le patrimoine ligérien une nouvelle fois reconnu mondialement

Publié le Mis à jour le

A la frontière de la Touraine et de l'Anjou, la confluence de la Loire et de la Vienne est désormais protégée dans le plan de gestion de l'Unesco.

A Candes-Saint-Martin, la Vienne et la Loire confluent pour s’épanouir dans un lit à perte de vue. Noyé dans la brume, le paysage est féérique. « Majestueux, immense » s’enthousiasme Alain Garoux, habitant de Candes. Par beau temps, les tours du château de Saumur aperçues au loin invitent au voyage. La zone se trouve à quelques encablures seulement de l'Anjou.

Déjà classée au patrimoine mondial de l’Unesco, la confluence de la Loire et de la Vienne bénéficie d’une protection accrue. La zone naturelle d’une superficie de 2 744 hectares et ses dix villages sont désormais inclus dans le plan de gestion de l’Unesco.

>> reportage à  Candes-Saint-Martin (Indre-et-Loire) – janvier 2022

 

En 2021, le Val de Loire a fêté son 20ème anniversaire au classement du patrimoine mondial de l’UNESCO dans la catégorie « paysage exceptionnel aux valeurs universelles ». 

  • "C’est la première fois qu’un paysage fluvial était classé." 
    Jean Musitelli, ancien ambassadeur de France à l’Unesco

>> découvrez l'histoire de ce classement inédit