• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Chant de blé sur le salon de l'Agriculture, ou l'histoire d'une reconversion réussie

Véronique Léger sur le stand de la région Centre-Val de Loire au salon de l'agriculture / © C. Chapiotin
Véronique Léger sur le stand de la région Centre-Val de Loire au salon de l'agriculture / © C. Chapiotin

Dans le cadre de journée consacrée à la Touraine sur le stand de la région Centre-Val de Loire, Véronique Léger, membre du réseau "Bienvenue à la ferme", a pu présenter gratuitement ses produits. Il y a 3 ans, elle travaillait dans un tout autre domaine, elle a pris un virage radical.

Par Ch. Chapiotin

C'est avec un sourire radieux que Véronique Léger nous accueille sur le stand du Centre-Val de Loire. Membre du réseau "Bienvenue à la ferme", elle a été conviée sur le salon de l'Agriculture pour présenter gratuitement ses produits, une grande première...

Il y a vraiment beaucoup de monde, mais peu de contact finalement, notamment au niveau des professionnels, mais je suis là sans pression, j'expose, il y a beaucoup de passage, et des gens qui s'arrêtent, c’est chouette de vivre ça.


Un défi à relever

Un moment d'autant plus chouette qu'il y a encore trois ans, elle ne pensait peut-être pas en arriver là. Elle travaillait au conseil départemental d'Indre-et-Loire, tout en développant en parallèle son projet à la ferme du gros buisson à Saint-Epain en Indre-et-Loire, et puis, elle a pris cette décision radicale de se consacrer uniquement aux produits de la terre.

J'avais envie de me lancer un défi, j'aimais beaucoup mon travail mais j'en avais fait le tour. C’était le moment où jamais. C'était un emploi sécurisant mais qui manquait de créativité, de liberté.

S'appuyant sur l'activité de Pascal, son agriculteur de mari, producteur de graines, notamment de blé. Véronique a eu l’idée d'installer une meule de pierre à la ferme pour transformer le blé en farine.

Véréonique Léger, céréalière en Touraine
Reconversion professionnelle pour cette productrice de produits à base de blé.

Des produits variés

Au départ, c'était de la farine fraîche c’est-à-dire fraîchement moulue, mais comme le couple est également producteur de safran, l’idée est venue de faire une préparation sucrée, à base de farine et de safran, le bon filon. Les clients ont vite été conquis, mais ils en voulaient plus, il n'y avait qu'à demander...

Ils m'ont dit tu es gentille avec ton safran mais tu n'as pas d’autres parfums ? j’ai répondu, pas de problème, citron, vanille, puis j'ai développé des préparations pour madeleine, cookies, pain d’épice, biscuits.

Loin de s'arrêter là, elle a créé également une gamme salée, à base de recettes récupérées chez sa mère et sa belle-mère. Une fois la recette bien posée, ne restait plus qu'à travailler l'emballage, avec un graphiste, pour avoir quelque chose de joli, élégant qui donne envie d’être acheté. Ainsi est né "Chant de blé".


Aucun regret

Aujourd’hui l'agriculture paysanne est son activité principale, elle en dégage un salaire équivalent à un temps plein, même si elle travaille beaucoup plus, mais elle est ravie de son choix.

J'y retrouve ma créativité, ma liberté. Je n'ai plus de hiérarchie au dessus de la tête. et vraiment très important. J’aime beaucoup ce que je fais, c'est plus dur qu’avant, je travaille plus, mais je gagne plus et je m'éclate en plus.



Cette passion Véronique et Pascal Léger veulent la partager, la ferme est ouverte à la visite tous les mercredis après-midi, sur rendez-vous. Ils organisent également des apéro-balades, qui permettent de découvrir le patrimoine rural, avis aux amateurs...


A lire aussi

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus