• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Municipales 2020 à Joué-Les-Tours : Laurence Hervé parmi les premiers candidats investis par En Marche

Laurence Hervé, conseillère municipale de Joué-les-Tours et candidate En Marche. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Laurence Hervé, conseillère municipale de Joué-les-Tours et candidate En Marche. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Conseillère municipale d'opposition, Laurence Hervé fait partie des 19 premiers candidats investis par LREM. 

Par Yacha Hajzler

En Marche lance les hostilités. Après plusieurs semaines de rebondissements, marquées par l'appel du pied des maires de droite et du centre, le parti qui a porté Emmanuel Macron à la présidence investit ses premiers candidats.
 

Les premiers investis


Parmi les 19 villes de France choisies pour cette première vague : Joué-Les-Tours. C'est Laurence Hervé qui portera les couleurs de LREM pour les municipales de 2020. Conseillère municipale d'opposition, elle fait partie de la liste "Libres citoyens", un parti qui s'est construit, comme En Marche, sur la lassitude de l'alternance gauceh-droite. 
 
Elle avait été choisie comme tête de liste par son parti il y a trois semaines, à l'unanimité. "Nous ne sommes pas là pour dénigrer nos adversaires", affirme-t-elle dans un billet sur le site internet de sa liste. Un appel à la paix compréhensible, au vu de l'attitude du maire sortant Frédéric Augis. 
 

Le champ libre ?


En effet, celui-ci s'est retrouvé récemment au coeur d'un cafouillage médiatique. Début juin, il figurait parmi les signataires de la tribune parue dans le JDD, initiée par le maire d'Angers, "72 maires et élus locaux de droite et du centre annoncent leur soutien à Macron". Mais, si son homologue de Pithiviers décrivait un processus de recueil de signature sans faille, Frédéric Augis avait affirmé dans plusieurs médias qu'il s'agissait d'une erreur
 
"Je n'ai rien signé", affirmait le maire de Joué à la Nouvelle République, ajoutant : "Il y a déjà Laurence Hervé qui veut faire une liste LREM, et je la respecte". Il affirmait par ailleurs ne rechercher aucune investiture. Si l'on se fie à ses déclarations, Laurence Hervé devrait avoir le champ libre pour représenter En Marche en 2020. 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus