• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Première en France: un motard se fait enterrer avec sa moto à Saint-Roch en Indre-et-Loire

C'est sur la commune de Saint-Roch en Indre-et-Loire que le motard repose avec sa moto / © France 3 Centre VDL
C'est sur la commune de Saint-Roch en Indre-et-Loire que le motard repose avec sa moto / © France 3 Centre VDL

Pour la première fois en France, un motard a été enterré avec sa moto sur la commune de Saint Roch au nord-ouest de Tours. Plus d’une centaine de motards venus de toute la France se sont rassemblés pour lui.

Par Arnaud Moreau

Ce jeudi à Saint-Roch au nord-ouest de Tours, un motard, Arnaud Migliorati,  a été enterré avec sa moto. Cette première en France a pu se réaliser grâce à l’accord du maire de la commune, Alain Anceau. « Il a été exemplaire » raconte une amie du motard. « Il nous a écouté et a pris en compte la demande formulée par Arnaud à sa femme pour cette dernière volonté »
Le motard repose donc avec sa moto, une Yamaha R6 Replica Rossi. Arnaud était en effet fan du pilote italien Valentino Rossi.
La communauté des motards est fidèle et soudée. Ce jeudi après-midi, ils sont plus d’une centaine à se réunir sur le parking du magasin Auchan à Tours Nord. Parking privatisé par le directeur du magasin pour l’occasion.

Bel hommage rendu à ce motard toujours drôle et souriant


Le cortège compte des motards venus de toute la France. « Arnaud était connu partout ! » explique son amie. « Il assistait à toutes les courses, à tous les évènements : Moto GP, Bol d’Or, Madone des Motards… Il faisait partie de la Fédération Française des Motards en Colère. »
« Nous avons pris ensuite la route qu’Arnaud avait pris, fin octobre, le jour de son accident. Nous nous sommes arrêtés sur les lieux du drame, un tunnel, au niveau de la sortie de la rocade au Nord de Tours »
Si le moment était grave, les amis d’Arnaud ont tout de même « bien rigolé, vers la fin, en hommage à lui. Une personne si drôle, toujours souriante. »
L’enterrement s’est déroulé, lui, dans la plus simple intimité.

A lire aussi

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus