• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Dans les coulisses des cinémas Studio de Tours

© F3CVDL
© F3CVDL

A Tours, le cinéma associatif Studio est une véritable institution. Créé en 1963, il est aujourd’hui le plus important cinéma art et essai de France

Par Luc Perot

Demandez aux Tourangeaux de parler des cinémas Studio, ils deviendront vite intarissables. C’est qu’ils sont particulièrement attachés à « leur » cinéma associatif. Une véritable institution dans la ville ; un lieu de savoirs autant que de loisirs où se croisent nombre de cinéphiles de tous âges.

Le moyen aussi de rencontrer comédiens et metteurs en scène, de voir le tout dernier film sorti d’Hollywood ou le film art et essai le plus pointu, de découvrir en VO le cinéma de pays plus ou moins lointains ou encore d’amener le petit dernier profiter d’un dessin animé.

Ouvert en 1963 par l’abbé Fontaine, ce cinéma attire aujourd’hui, avec ses sept salles, plus de 350 000 spectateurs par an.

 

Programmation ou rédaction des Carnets, les bénévoles mettent la main à la pâte


Une programmation exigeante et soignée, un fonctionnement parfaitement huilé : les cinémas Studio ont beau être associatifs, ils sont devenus au fil des ans parfaitement professionnels. Mais ils ont conservé, aux côtés des 17 salariés, une soixantaine de bénévoles particulièrement actifs.

Certains se réunissent régulièrement pour choisir les films qui seront projetés, tandis que d’autres se consacrent à la rédaction des « Carnets », véritable mine d’informations sur le 7e Art et lien particulièrement attendu par les habitués des Studio.
 
 

Le quotidien des projectionnistes


De la bobine argentique en 35 mm au film stocké sur serveur informatique, le quotidien des projectionnistes s’est profondément transformé. Nous suivrons Bertrand et Eric, qui nous montreront ce qui a changé pour le travail qu’ils affectionnent tant. Nous verrons aussi que la relève est assurée avec des jeunes comme Aude, que le cinéma fait tout autant rêver que ses aînés.
 

 

La bibliothèque des Studio, l’une des 4 plus importantes en France


Accolée au grand hall des Studio, la bibliothèque est un lieu essentiel pour les cinéphiles. Les trésors qu’elle renferme font d’elle l’une des trois ou quatre plus importantes en France. Etudiants, chercheurs ou simple passionnés du 7e Art s’y pressent. C’est bien parce qu’ils peuvent y trouver une multitude de documents – articles de presse, livres, revues – le tout, méthodiquement classé et indexé.

Nous rencontrerons aussi Nadia, qui veille jalousement sur une collection unique d’affiches et de photos de tournages. Plusieurs professionnels du cinéma devenus aujourd’hui de véritables vedettes avouent que c’est ici qu’ils ont pu se forger leur culture cinématographique.
 
 

La cafétéria, un lieu de partage et d’insertion


4e et dernier épisode de votre feuilleton sur les coulisses du cinéma Studio, à Tours. Nous nous intéressons aujourd'hui à sa cafétéria. C'est un lieu important, un lieu de rencontre et d'échange et de partage où l'on discute du dernier film vu, ou de la vie locale tout simplement.

Ce que l'on sait moins, c'est qu'il s'agit aussi d'un lieu d'insertion. Géré par l'association Air, cette cafétéria permet ainsi à une dizaine de salariés de retrouver, à leur rythme, des habitudes de travail qui leur seront précieuses pour aborder le chemin d'une nouvelle vie professionnelle.
 
 



 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus