Escroquerie sur Le Bon Coin : peines de prison ferme pour le couple d'arnaqueurs

Les escrocs utilisaient des fausses annonces sur le site Le Bon Coin / © IP3 PRESS/MAXPPP
Les escrocs utilisaient des fausses annonces sur le site Le Bon Coin / © IP3 PRESS/MAXPPP

Le procès des escrocs avait eu lieu de avril dernier, grâce à la plainte d'un habitant de Cussay. 

Par Yacha Hajzler

Quatre ans de prison ferme pour la tête pensante de l'escroquerie, quinze mois pour sa complice. Le verdict est tombé dans l'affaire de l'escroquerie de près de 200 personnes via le site de petites annonces Le Bon Coin.

Un homme, âgé de 34 ans, et une femme de 28 ans avaient réussi à amasser près de 90 000 euros, en postant de fausses annonces sur internet : ils encaissaient l'argent de la vente sans jamais envoyer les objets promis. 

Pour les traquer, les gendarmes de Loches ont dû remonter leur piste à travers 18 comptes bancaires, au Seychelles ou encore en Malaisie. Jugés pour escroquerie en bande organisée devant le tribunal correctionnel de Tours, ils n'étaient pas présents à l'audience. 

Un mandat d'arrêt a été lancé contre eux.

Vendeur ou acheteur : quelques astuces pour repérer les arnaques

  • Ne payez jamais à l'avance

On vous propose l'envoi du colis "dès réception du virement" ? Prudence, vous pourriez bien ne jamais recevoir votre achat. Les escrocs prétendent ensuite ne pas avoir reçu l'argent, ou coupent tout contact. 
 

  • Scrutez les fautes d'orthographe et les incohérences 

Des vendeurs, mais aussi des acheteurs peu scrupuleux arpentent les sites de petites annonces. Les messages sont truffés de fautes, dépourvus de formules de politesse ? Plusieurs messages vont sont envoyés simultanément sur votre boîte mail et votre téléphone ? On vous demande de répondre à une adresse qui ne correspond pas au nom de l'interlocuteur ? Ce sont des signes qu'il s'agit d'une tentative d'arnaque.  
 

  • Méfiez-vous du paiement Paypal

Un acheteur se montre intéressé par votre bien, mais veut effectuer le paiement par virement sur votre compte Paypal. Reconnue, cette plateforme de paiement en ligne inspire confiance aux acheteurs. Méfiez-vous de ce procédé, surtout sur l'acheteur refuse tout autre moyen de paiement. Si vous acceptez, il y a de fortes chances que vous receviez par la suite un email vous annonçant que le virement a été effectué, et que vous serez crédité une fois le colis expédié. 

Ce courriel est un faux ! Le service Paypal n'envoie jamais ce genre d'email. Vous pouvez le repérer à l'expéditeur. Si le nom de domaine (la partie après le @ ) n'est pas paypal.com ou paypal.fr, vous vous êtes fait avoir. Ne cliquez surtout pas sur les liens contenus dans le mail. 
 

  • N'acceptez pas les paquets scellés 

Un vendeur vous propose un produit neuf, mais refuse que vous l'ouvriez avant que vous ne lui ayez donné l'argent. Son argument : il ne pourra plus le revendre au même prix une fois le paquet ouvert, si vous faites un retour d'article. Méfiance : vous risquez de vous retrouver, une fois le colis ouvert, avec un article défectueux ou non conforme. 
 

  • Refusez de payer via des systèmes d'envoi d'argent anonyme 

Dans l'annonce, le vendeur demande à être payé via Western Union ou tout autre système d'envoi d'argent anonyme. Il est souvent localisé à l'étranger, et vous assure qu'il ne retirera l'argent que lorsque vous aurez reçu votre colis. Vous l'aurez compris, il y a de grandes chances que la personne empoche votre argent sans jamais vous transmettre votre article. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Loirétain Maurice Genevoix va entrer au Panthéon

Les + Lus