• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Escroquerie sur internet : la plainte d'un lochois aboutit aujourd'hui au procés des arnaqueurs

Si l'affaire d'escroquerie aux fausses petites annonces sur internet arrive aujourd'hui devant la justice, c'est grace à la plainte d'un internaute de Cussay (37) grugé de 750 euros aprés avoir cru acheter un appareil photo sur un site d'annonce en ligne. 

Par Nathanael Lemaire

C'est à partir d'une plainte d'un habitant de Cussay, que la gendarmerie de Loches a pu remonter jusqu'aux auteurs de l'escroquerie et mettre à jour l'existence de 200 victimes à travers toute la France avec un préjudice de 90.000 euros.
Le procédé est malheureusement assez fréquent. À partir de fausses annonces sur des sites comme "E-Bay" ou "le bon coin" , l'argent était receptionné, transféré à l'étranger dés réception et surtout, les acheteurs ne voyaient jamais arriver leur commande.

Les gendarmes ont dû faire preuve de beaucoup de patience pour retrouver, identifier et arrêter le couple à l'origine du montage de cette arnaque.
C'est en suivant la piste de l'argent à travers 18 comptes bancaires différents que les enquêteurs ont retrouvé la trace du couple aujourd'hui devant la justice.
L'homme agé de 34 ans et sa complice, une femme de 28 ans, voyageaient beaucoup. La piste suivie par les gendarmes passe par le Maroc, la Malaisie, l'Ile Maurice et les Seychelles. Les deux suspects ont finalement été interpellés en Normandie, lors d'une de leur passage en France.
Aujourd'hui, ils doivent répondre du délit d'escroquerie en bande organisé devant le tribunal correctionnel de Tours. Ils encourent jusqu'à 10 ans de prison.

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus