Indre-et-Loire : pour une place de parking, un homme, roué de coups, est mort des suites de ses blessures

Le procureur de la République de Tours en conférence de presse, lundi 17 septembre 2018. / © FR3 CVDL - Procureur de la République de Tours - lundi 17 septembre 2018
Le procureur de la République de Tours en conférence de presse, lundi 17 septembre 2018. / © FR3 CVDL - Procureur de la République de Tours - lundi 17 septembre 2018

Samedi en fin de journée, un homme a été passé à tabac, devant ses trois enfants et son épouse, sur le parking du Carrefour des Atlantes à Saint-Pierre-des-Corps. La rixe est partie d'une dispute autour d'une place de parking. Le père de famille, roué de coups, est décédé ce lundi matin. 

Par Olfa AYED

Il est 18h30 samedi 15 septembre, lorsqu'une altercation violente éclate sur le parking du Carrefour des Atlantes, près de Tours. Des insultes fusent au sujet d'une place de parking. Deux frères, âgés de 21 et 24 ans, rouent de coups de poings et de pieds un homme de 43 ans devant son épouse et ses trois enfants, venus faire des courses. 
 


Les agresseurs présumés ont été interpellés et mis en examen pour "coups mortels avec circonstances aggravantes". Ils sont connus des services de police pour des affaires de vols et d'escroqueries. 

Lundi 17 septembre, en conférence de presse, le procureur de Tours a qualifié cette affaire des "plus lamentables" et a précisé que ce n'était pas un règlement de compte. Les protagonistes ne se connaissaient pas. 

Le père de famille violenté, chauffeur de bus pour Fil Bleu était décrit par ses collègues comme une personne "sans histoires".

Il est mort à l'hôpital, lundi 17 septembre au matin, d'une hémorragie cérébrale. 
 

La classe politique tourangelle exprime sa solidarité


Marie-France Beaufils, maire de Saint Pierre des Corps, a exprimé sa sidération face au déchaînement de violence qui a causé le décès d’un habitant de la commune.

La cause aussi futile qu’une place de stationnement ajoute au caractère odieux et inacceptable des faits qui devront être justement punis.

La maire témoigne "toute sa sympathie à la famille victime de cet acte fou".

Dans un communiqué, Philippe Briand, Président de Tours Métropole Val de Loire, Frédéric Augis, Vice-président délégué aux mobilités et tous les élus de la métropole apportent leur soutien aux proches et à la famille du chauffeur de bus Fil Bleu [exploitant et délégataire du bus et tram de la Métropole], "M. Ali Unlu, roué de coups le samedi 15 septembre dernier sur un parking d’hypermarché et aujourd’hui malheureusement décédé. Profondément attristée, la Métropole souhaite que la justice fasse toute la lumière sur cette douloureuse affaire qui vient endeuiller son territoire."
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Nouveau tracé du Paris-Tours, l'avis de Benoît Cosnefroy

Les + Lus