• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Idée de sorties : la chanteuse Claire Diterzi de retour au Grand Théâtre de Tours les 14 et 15 décembre

Claire Diterzi dans l'Arbre en poche / © F3
Claire Diterzi dans l'Arbre en poche / © F3

La tourangelle Claire Diterzi se produira sur les planches du Grand Théâtre à Tours, ce vendredi 14 et ce samedi 15 décembre. L'arbre en poche, c'est son nouveau spectacle. La chanteuse guitariste signe ici, une belle partition avec un contre-ténor, un comédien, et six percussionnistes.

Par Mélanie Trachsler

On se souvient de Claire avec les Forgette Mi Not  dans les bars tourangeaux. On l'a suivie et on a attendu son retour, au Bâteau Ivre, par exemple  en 2006. On se souvient aussi de répétitions sur la scène du Volapük, à Tours. Claire charmante, charmeuse sera entourée d'un contre-ténor, d'un comédien, et de six percussionnistes, pour ce spectacle qu'elle a presque entièrement conçu.

Toujours baroque Claire

C'est sans doute une envie de réinventer la fable, avec un désir d’hybridation. Pour parler de la musique son directeur technique, Cédric Grouhan dirait que c'est un opéra conte, un spectacle transgenre entre électro-pop, musique contemporaine et lyrique. Le pitch : un  jeune aristocrate d’un père congolais et d’une mère tourangelle, tiens , tiens...le chanteur affronte les maux destructeurs infligé à la nature. C'est le contre-ténor congolais Serge Kakudji,qui prête sa voix.
 
Arbre en poche / © F3
Arbre en poche / © F3


Claire est bien sûr, une sorcière. Il y a le côté loufoque, et "ténébreuse ment" attachant aussi. Normal, on ne renie pas ses débuts punks même quand on travaille avec les Grands.
 

Baron perché d’Italo Calvino

Le titre du spectacle est un anagramme du Baron perché d’Italo Calvino. L’Arbre en poche est passé au crible par la perfectionniste, Claire Diterzi. Le chêne vert du domaine familial se métamorphose en un moabi ...chut...imaginez. Pour l'histoire, c'est un éclairage, sur les mornes temps actuels, avec un regard poétique sur la nature.

"Un ovni"

Un ovni, une parabole tragiquement drôle, où l'on cherche tous notre voie, pour agir. Par ailleurs, Claire a remonté une compagnie théâtrale, qu'elle implantera prochainement à Tours.
 

"Sortir du carcan"

Elle "veut sortir du système privé, sortir du carcan qui asphyxie les chanteuses, et souhaite légitimer son statut de créatrice de spectacle et metteuse en scène à part entière". Elle a vraiment pris goût à la création et ne compte pas s'arrêter là  (solo, duo, grosses productions comme l’Arbre en poche). Si vous ne pouvez découvrir l'hérétique Claire, ce we, elle rejouera, le 8 janvier, à la cité de la musique à Paris.


Lors du Printemps de Bourges 2018, Claire Diterzi avait répondu aux questions de La Boite à Je, nous vous proposons de revoir cette interview :
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Jean-Dominique Bosq - Directeur des Opérations des Parfums Christian Dior

Les + Lus