INSOLITE. Quand un joueur de football amateur se retrouve aux côtés de Mbappé, Zaïre-Emery et Lacazette dans un album Panini

Une première dans l'histoire des albums Panini. Pour sa 49ᵉ édition, 24 joueurs amateurs de football ont le droit à leurs vignettes aux côtés des stars de Ligue 1. Parmi les heureux élus, Marvyn Serré, licencié du club de l'Étoile Sportive Oésienne à Notre Dame d'Oé en Indre-et-Loire.

C'est un souvenir d'enfance pour de nombreux fans de football. Collectionner et coller les vignettes Panini de ses joueurs préférés. Et pour cette saison 2023-2024, au milieu de Kylian Mbappé, Alexandre Lacazette ou Geoffrey Kondogbia, vous pourrez retrouver Marvyn Serré, joueur de l'Étoile Sportive Oésienne à Notre Dame d'Oé en Indre-et-Loire. 

Le football amateur représenté pour la première fois 

Une opération inédite menée par Uber Eats, sponsor de la Ligue 1. Au départ, l'entreprise avait travaillé avec une cinquantaine de clubs pour réaliser des jeux de maillots, puis Panini s'est greffé à l'opération en mettant en valeur le football amateur dans leur album. 

"Être dans le même album que Kyllian Mbappé, Téji Savanier, Alexandre Lacazette, des grands joueurs comme ça, c'est toujours une fierté et beaucoup de joie", savoure le défenseur du club de la banlieue nord de Tours. "Jamais un jour, je me serai dit, j'y serai. Peut-être dans un rêve d'enfant de devenir footballeur professionnel mais sinon jamais", avoue Marvyn Serré, 32 ans, joueur à Notre Dame d'Oé depuis 22 ans. Comme beaucoup avant lui, il était d'ailleurs un fidèle collectionneur des vignettes quand il était petit. 

C'est une jolie surprise, le foot est presque une religion pour Marvyn.

Marine Pedrono, compagne de Marvyn.

Pour autant, l'homme de 32 ans ne réalise pas encore vraiment. "Le jour où je packerai ma vignette dans un petit paquet, je réaliserai un petit peu plus, mais pour l'instant ce n'est pas du concret malheureusement", poursuit-il. Car, la seule vignette que lui a donné Panini, il a décidé de la donner à sa mère, "un signe symbolique"

Un coup de projecteur pour le club 

Un clin d'oeil pour lui mais aussi un coup de projecteur pour son club de toujours. "On est un petit club familial d'une soixantaine d'années avec de petites infrastructures. C'est toujours intéressant car dans le foot amateur, on a toujours besoin d'aide de bénévoles." Au sein de l'équipe, son entraîneur Raphaël Félix le voit comme un joueur essentiel : "J'ai besoin de lui dans un groupe, c'est quelqu'un qui motive. Il est souvent à l'initiative des cris de guerre dans le vestiaire, c'est un électron et on est tous autour de lui dans cet état d'esprit"

Ce dimanche 17 décembre, son équipe a d'ailleurs joué avec les maillots offerts par Uber Eats. Le résultat ? Une victoire 4-2 sur la pelouse d'une équipe tourangelle en Départemental 4.