"J'ai encore des projets !" le réalisateur Costa-Gavras, invité d'honneur des 50 ans de la Cinémathèque de Tours, se confie sur sa carrière

Publié le
Écrit par Sarah Nedjar .

Depuis le 25 novembre et jusqu'au 28 novembre, la Cinémathèque de Tours fête ses 50 ans. Invité d'honneur, le réalisateur Costa-Gavras était en direct dans le 19/20 de France 3 Centre-Val de Loire pour évoquer son héritage cinématographique.

C'est un anniversaire important pour les cinéphiles de notre région : la Cinémathèque de Tours fête ses 50 ans en ce dernier weekend de novembre. Entre célébration et projections, le lieu emblématique reçoit comme invité un ténor du 7e art : le réalisateur franco-grec Costa-Gavras. L'artiste de 89 ans, père des films Mad City ou encore Le Capital, était également l'invité exceptionnel de France 3 Centre-Val de Loire ce vendredi 25 novembre. Une interview réalisée par Flavien Texier. 

France 3 CVDL : Vous êtes l'invité d'honneur de ce cinquantième anniversaire de la Cinémathèque de Tours, qu'est ce que cela représente pour vous, Costa-Gavras ?

La Cinémathèque réussit à exister depuis cinquante ans, c'est signe qu'elle fait un travail formidable. En plus, le lieu est une sorte de fille de la Cinémathèque française à Paris. Je connais un peu la ville de Tours, c'était important de connaître sa cinémathèque.

France 3 CVDL : Il y a cinquante ans, vous réalisiez des films très engagés politiquement, je pense à l'Aveu (1970) ou encore à Z (1969). Le cinéma a encore des messages importants à faire passer en 2022 ?

Je pense que le cinéma n'a pas de "messages" à faire passer. Nous sommes là pour créer du spectacle, créer de l'émotion et du plaisir pour les téléspectateurs. Avec cette émotion, les spectateurs font ce qu'ils veulent et règlent leur vie, s'ils le souhaitent. Les thèmes sont parfois politiques, c'est parfois de l'amour, ou encore de l'action... mais surtout, c'est l'histoire d'hommes et de femmes. C'est ça, le cinéma. En ce sens, je pense que tous les films sont politiques.

France 3 CVDL : Vous avez derrière vous plus de 60 ans de carrière, votre premier film date de 1965. Vous avez encore des projets ?

Bien sûr que j'ai des projets ! (rires) Mais vous savez, il y a une nouvelle génération qui monte, et il faut savoir lui laisser la place. Mais j'ai des projets, oui. Et j'espère qu'ils vont se réaliser. 

▶️ Voir le replay du 19/20 de France 3 Centre-Val de Loire avec l'intervention du réalisateur Costa-Gavras

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité