L'étudiante poignardée à Tours avait déjà déposé plainte pour des violences

Publié le Mis à jour le

On en sait plus sur l’agression au couteau dont a été victime une étudiante de Tours dans la nuit du vendredi 17 au samedi 18 juin. La jeune femme a reçu une douzaine de coups de couteau. Le suspect, son ex-petit ami, a été interpellé.

Dans un communiqué adressé à la presse, le procureur de la République de Tours indique qu’il était 2 heures du matin lorsque les policiers du commissariat de Tours sont intervenus dans une chambre de la résidence universitaire du parc Grandmont, dans le quartier de l’Alouette. Ils découvrent alors une jeune femme grièvement blessée par plusieurs coups de couteaux "au niveau de la gorge et du cœur", précise Grégoire Dulin.

L’enquête menée par la sureté départementale révèle que l’étudiante âgée de 19 ans venait d’avoir une violente dispute avec son ex-petit ami. Agé de 22 ans et originaire de l’Essonne, il s’est échappé par la fenêtre du 1er étage alors qu’un voisin, alerté par les cris, tentait d’intervenir.   

La garde à vue du suspect, blessé, a dû être levée

Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) ont retrouvé le suspect une demi-heure plus tard, blessé à la cheville après sa chute. Il a immédiatement été placé en garde à vue mais celle-ci a dû être levée "en raison de l’incompatibilité de sa blessure avec cette mesure et de troubles psychiques avérés", explique le procureur de la République de Tours. Le "couteau ensanglanté" qui aurait servi au cours de l’agression a lui été retrouvé à proximité de la résidence.

Des violences signalées trois jours plus tôt

Le pronostic vital de la victime n’est plus engagé et son état est stable selon les médecins qui ont pris en charge la jeune femme. Elle a pu être entendue par les enquêteurs et a révélé avoir déposé une plainte le 14 juin dernier pour des faits de violences conjugales commis par son ex-petit ami un mois plus tôt.

Les auditions de la victime et du suspect, dont le casier judiciaire est vierge, se poursuivent. Le parquet du tribunal judiciaire de Tours précise qu’il ouvrira très prochainement une information judiciaire pour tentative d’homicide volontaire par un ex-conjoint.