Les trois pompiers agressés à Tours vont recevoir une médaille pour acte de courage et de dévouement

Publié le
Écrit par Amélie Rigodanzo .

Violement agressés le 21 octobre dernier en marge d'une manifestation à Tours, trois sapeurs-pompiers d'Indre-et-Loire vont bientôt recevoir la médaille du courage et du dévouement. Une décoration accordée par Gérald Darmanin.

La nouvelle est arrivée du ministère de l'Intérieur via un courrier adressé au président du département d'Indre-et-Loire, Jean-Gérard Paumier. Gérald Darmanin, y explique consentir à ce que les trois pompiers agressés en marge d'une manifestation lycéenne à Tours soient décorés de la médaille du courage et du dévouement " au regard de leur engagement et du professionnalisme" dont ils ont su faire preuve, détaille le ministre de l'intérieur.

Cette demande de distinction avait été faite conjointement par le président du Conseil Départemental, le président de l'Association des maires d'Indre-et-Loire et la présidente du SDIS d'Indre-et-Loire. Les trois sapeurs-pompiers, un adjudant et deux caporaux-chefs, recevront donc prochainement des mains de la préfète, leur décoration.

L'enquête toujours en cours

Le 21 octobre dernier, les trois sapeurs-pompiers avaient été violement frappés en marge d'une manifestation étudiante, près du lycée Balzac, en centre-ville de Tours. Ils intervenaient pour porter secours à un jeune homme, lui-même pris à partie et victime de coups.

L'agression filmée et diffusée sur les réseaux sociaux avait vivement fait réagir la classe politique locale mais aussi nationale. Gérald Darmanin avait rapidement affirmé son "soutien" à l'équipage légèrement blessé.

Un rassemblement pacifique avait également été organisé par les pompiers devant la caserne Chassagne le 26 octobre afin d'apporter leur soutien à leurs collègues blessés et dénoncer "l'escalade de violence" envers leur corporation.

Un jeune de 16 ans avait été interpellé et sera présenté à un juge pour enfants en décembre. Une enquête est toujours en cours. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité