• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Stationnement à Tours : de l'usine à gaz onéreuse à la gratuité temporaire

© Cyril.Deville
© Cyril.Deville

La mise en place d'une nouvelle réglementation sur le stationnement dans les villes a permis aux municipalités de modifier les règles. Mais à Tours, les nouvelles modalités ont causé un tel tollé que le Maire a dû instituer le parking gratuit sur la commune en attendant de revoir sa copie.

Par France 3 Centre-Val de Loire

Institué en 2018, le nouveau système de stationnement imaginé par la municipalité de Tours a immédiatement provoqué de vives réactions des automobilistes et de commerçants.
Au-delà du grief du prix (25 euros pour 3 heures!), la complexité du zonage, le système de paiement et la pression des amendes ultra-rapides ont provoqué la colère de nombreux Tourangeaux.



Cette réforme du stationnement n'a fait l'objet d'aucune concertation avec les commerçants qui ont craint de voir leur clientèle déserter la ville devant ces tarifs dissuasifs.

Confié à une société privée intéressée au chiffre, beaucoup d'automobilistes ont trouvé la pression sur la distribution des "prunes" un peu stricte.

Si jusqu'en 2017, l'argent du stationnement retournait pour 2/3 à l'état et pour 1/3 à la ville, en 2018, 100% de cette ressource atterri dans les caisses de la commune.

Pour l'instant, le stationnement est gratuit dans la ville de Tours en attendant la remise à plat du système. Le contrat avec l'entreprise privée se poursuit.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Reportage Fête de la lumière

Les + Lus