À Tours, 50 personnes s'allongent dans un magasin pour s'opposer au Black Friday

Allongés au sol, les militants sont restés silencieux pendant que les clients du magasin poursuivaient leurs achats. / © Barbara Gabel / France Télévisions
Allongés au sol, les militants sont restés silencieux pendant que les clients du magasin poursuivaient leurs achats. / © Barbara Gabel / France Télévisions

Pour dénoncer la société de consommation et ses répercussions sur l'environnement, une action non-violente a eu lieu dans les allées d'un magasin en plein centre de Tours, vendredi 29 novembre. Plus de 50 personnes ont passé 40 minutes au sol, en silence.

Par Barbara Gabel

Dans les allées des Galeries Lafayettes, rue Nationale à Tours, un drôle de spectacle s'est déroulé ce vendredi 29 novembre. Un "die-in", une opération militante consistant à s'allonger sur le sol, a été organisé par le groupe local Extinction Rebellion avec ANV COP 21 et Youth For Climate. Une date qui n'a pas été choisie au hasard puisqu'elle correspond au Black Friday.

Entre sacs à mains, chaussures et autres vêtements, une cinquantaine de personnes est restée allongée dans les allées du magasin pendant 40 minutes.
 
Les clients ont enjambé les militants. / © Barbara Gabel / France Télévisions
Les clients ont enjambé les militants. / © Barbara Gabel / France Télévisions


Une mobilisation contre le système

"Les Galeries Lafayettes représentent la surconsommation de choses inutiles et futiles", s'indigne un membre du groupe Extinction Rebellion. "C'est une ligne de magasin très chère et assez emblématique d'une inégalité sociale qui grossit." Il tient à souligner que cette action ne cherche pas à "culpabiliser la clientèle du magasin : c'est contre le système que l'on se mobilise, pas contre les clients."
 

Kassia, 17 ans, a rejoint l'action aux Galeries Lafayettes avec ses amies. Quelques heures plus tôt, elle avait participé à la marche pour le climat et contre le Black Friday de Youth for Climate : "Black Friday, c'est une opération commerciale qui produit énormément et crée encore plus de déchets", dénonce-t-elle. "C'est un désastre écologique."

Pour son amie Lilou, 18 ans, il faut "encourager les gens à moins consommer à l'approche de Noël". Et acheter local !", complète Thalia, 19 ans.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus