VIDEO. Séisme au Maroc : la solidarité s'organise en Centre-Val de Loire pour aider les sinistrés

durée de la vidéo : 00h01mn49s
La solidarité s'organise avec le Maroc en Indre-et-Loire ©France télévisions

Trois jours après le séisme dévastateur qui a ravagé de nombreuses villes du Maroc, la solidarité s'organise. En Indre-et-Loire, plusieurs initiatives permettent à ceux qui le veulent d'envoyer de l'aide, à destination des régions les plus sinistrées et de leurs habitants.

"Le Maroc, c'est notre sang. On se met à la place des sinistrés. On a l'opportunité de les aider, donc on le fait." À Joué-lès-Tours, la communauté marocaine s'organise, après le séisme dévastateur qui a frappé la région de Marrakech vendredi 8 septembre au soir.

Le bilan humain, qui se rapproche un peu plus chaque jour des 3000 morts, et les images de destruction ont choqué les Marocains d'origine vivant dans l'agglomération de Tours, mais pas que. "Après la tragédie, on a reçu des coups de téléphone de partout", témoigne Iliès Belkhir, gérant d'une boîte de logistique à Joué-lès-Tours. "Tout le monde est présent, et essaie d'apporter ce qu'il peut."

40 colis partis de Joué-lès-Tours

Depuis ce week-end, les dons affluent dans sa boutique. Car les besoins sont immenses : vêtements, denrées alimentaires, produits d'hygiène, ou encore matériel médical. Dès ce lundi soir, 40 colis ont pu partir de Joué, à destination d'Amizmiz, une des villes les plus touchées, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Marrakech. "C'est acheminé par camion, donc ils auront les colis mercredi soir ou jeudi matin", assure le gérant.

À deux pas de là, l'association franco-marocaine d'Indre-et-Loire recueille aussi de nombreux dons. "Samedi, on avait de nombreux appels de gens inquiets, et on a fait le lien avec les autorités marocaines sur place", explique le président Abdenbi Khallouq. Depuis, le nombre d'appels témoigne de "l'énorme élan de solidarité que nous entendons".

Des points de collecte partout en Indre-et-Loire

La barre des 1 000 appels a ainsi été dépassée à l'association depuis le sinistre. Une cellule de crise y est en place, et cinq bénévoles se relaient au téléphone.

Les dons financiers sont envoyés à un RIB, fourni aux associations par les autorités marocaines. Lié à la cellule de crise sur place, il doit permettre que "l'aide arrive rapidement dans les communes concernées". Pour ce qui est matériel, l'association bénéficie de plusieurs points de collecte à travers le département (Amboise, Château-Renault, La Riche...).

Dès ce mercredi, des dons matériels doivent arriver d'Orléans, Châteauroux ou encore Bourges, vers les locaux de l'association à Joué-lès-Tours. Le tout devrait ensuite partir de Tours "en fin de semaine".

Dans le Loiret aussi, la mobilisation est active : une trentaine de lieux de culte de la communauté musulmane organisent des collectes de fonds.

Pour contacter l'association franco-marocaine d'Indre-et-Loire : 06 66 11 24 34 ou par mail w.warda37.300@gmail.com.

Avec Julien Berner et Samuel Foucault.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité