• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Y'a pas que le foot dans la vie : résumé d'un match League of Legends #Dreamhack

League of Legends sur grand écran, lors de la finale des championnats du monde - Chine, novembre 2017 / © STR / AFP
League of Legends sur grand écran, lors de la finale des championnats du monde - Chine, novembre 2017 / © STR / AFP

Pendant la Dreamhack qui se déroule à Tours, France 3 vous fait découvrir les matchs d'e-sport, une discipline qui tend à se démocratiser.

Par Yacha Hajzler

Les règles


League Of Legends (LOL) est un jeu d'arène qui se joue en équipe. Chaque équipe est composée de cinq joueurs. Les joueurs contrôlent chacun un champion, qu'il choisit parmi 130 possibilités. Chaque champion a ses propres caractéristiques, ses forces et ses faiblesses.

Dans la première phase de jeu, les joueurs constituent une équipe de champions. Ce choix va révéler leur stratégie de jeu, car chaque champion a son propre style de jeu et ses propres fonctions.

Les champions se répartissent dans une arène composée de trois routes. La voie du haut est appelée Toplane ; la voie du milieu, Midlane ; et la voie du bas, Botlane. Entre les voies se trouve un autre espace de jeu, la Jungle. La Botlane contient généralement un artilleur et son soutien.

Ci-dessous : une représentation de ce que donne le jeu sur écran

Les joueurs disposent stratégiquement leurs champions dans toutes ces zones. Ils peuvent aussi décider de les réunir à un point donné.

Sur chacune de ces voies se trouvent des étapes pour accéder à l'objectif final : le Nexus. Ces étapes sont des Tours. Chaque équipe en possède un certain nombre sur son territoire. Les joueurs de l'équipe adverse doivent les détruire sur leur chemin.

Une équipe remporte la partie quand le Nexus de leurs adversaires est détruit. Ce premier match de quarts de finale se joue en deux manches.

Le match


Ce 1er match des quarts de finale de League of Legend a opposé deux équipes françaises : les LDLC et les Gentside. Pas de favori attendu, pour ce match qui oppose deux équipes d'un niveau équivalent. Toute l'attention va être portée sur le choix des champions, qui vont annoncer la stratégie de leur équipe.


Avec ses choix, l'équipe LDLC affirme une stratégie individuelle, avec des champions censés exceller dans les duels en 1 contre 1. Pour remporter la victoire, ils vont tenter de détruire les tours adverses situées vers l'éxterieur de l'arène, de façon à désorganiser l'équipe adverse.

Elle espère ainsi pouvoir attaquer la Midlane sans s'engager trop en avant dans un combat en équipe, moins avantageux pour leurs champions.

L'équipe Gentside développe une stratégie collective par excellence, où l'on recherche le combat à 5 contre 5. L'essence de leur jeu va être de se regrouper au milieu de l'arène pour forcer le passage vers le Nexus.

Avec ces deux stratégies diamétralement opposées, l'équipe qui va subir le plus de pression devra supporter de voir sa tactique voler en éclat, et se plier au style du dominant.

  • 1ère manche :

Rapidement, grâce à un style de jeu agressif, LDLC parvient à exécuter le Midlaner de l'équipe adverse et prend un petit avantage qui ne sera malheureusement pas décisif. D'autant que les ennuis se profilent ! A la 8ème minute, le Jungler de LDLC entraîne son artillerie et son soutien avec lui pour une quête bonus. Pas de chance, ils se font intercepter en route par l'équipe adverse, et ils sont détruits.

Cette victoire permet à l'artillerie adverse d'augmenter sa puissance d'attaque, un gain qui inverse le rapport de force. Conséquence directe : l'équipe Gentside parvient à détruire la première tour. La manœuvre confirme leur assise sur la partie.

A ce stade, les LDLC montrent encore un certain répondant. Mais à la 15ème minute, une bataille rangée tourne mal pour les LDLC qui (re)perdent leur artilleur, et une nouvelle tour.

L'action la plus décisive de tout le match éclate à la 21ème minute. Un nouveau combat en équipe se déclare, il est très largement remporté par Gentside. Immédiatement après, ils remportent une quête annexe qui leur permet d'augmenter leur puissance et d'accélérer le rythme vers la fin du jeu.

Les LDLC, affaiblis, sont baladés jusqu'à la fin de la première manche.

  • 2ème manche :

L'équipe Gentside reprend sa stratégie précédente, en recherche d'affrontement. L'équipe LDLC réitère elle aussi la stratégie élue à la manche précédente.

Le début de manche s'avère beaucoup plus lent. Aucune des deux équipes ne veut commettre l'erreur qui lui coûterait la manche. A partir de la 14ème minute, la pression de l'artillerie et du support de l'équipe Gentside se fait ressentir plus durement sur l'une des tours de la Botlane.

Elle force l'intervention du Midlaner et du Jungler adverse, qui désertent leurs territoires respectifs. Comme lors de la manche précédente, ils sont interceptés et décimés.

Avec cette action, la manche s'accélère pour les Gentside qui continuent d'infliger des dégâts sur les bâtiments adverses. A la 20ème minute, ils provoquent de nouveau un combat en équipe, qu'ils remportent une nouvelle fois largement. Ils rééditent leur exploit de mener à bien une quête bonus.

Dès la 23ème minute, l'équipe LDLC montre des signes de faiblesse. Ils ne reviendront jamais en force.


Bilan : ce match qui semblait équilibré aura vite pris la forme d'une domination complète des Gentside, qui ont su briser habilement la stratégie adverse, prendre le dessus, et ne plus le lâcher.

A lire aussi

Sur le même sujet

Pourquoi un terminal Pôle Emploi à Artenay ?

Les + Lus