Cet article date de plus de 4 ans

100 hectares d'arbres et de haies arrachés suscitent la colère de l'association Indre Nature

Des milliers de m3 de haies bocagères arrachées et d'arbres coupés. C'est le spectacle désolant auquels les habitants de Lourdoueix St Michel, un petit village aux confins de l'Indre et de la Creuse doivent faire face. Un arrachage qui devrait permettre l'installation d'un jeune agriculteur.
L'association Indre Nature 36 est sous le choc après l'arrachage de milliers de m3 d'arbres et haies bocagères à Lourdoueix St Michel. ©France 3 centre VDL
Protéger la faune et la flore, conserver la biodiversité, préserver les milieux naturels, protéger la ressource en eau, voilà les missions que s'est donné Indre Nature 36. En découvrant l'arrachage massif qui a eu lieu à Lourdoueix St Michel, les membres de l'association de protection de l'environnement sont sous le choc. Des spécialistes diront que parmi ces troncs figuraient des arbres remarquables. Indre nature ne peut aujourd'hui qu'alerter. Jacques Lucbert, Président d'Indre nature 36 :

Malheureusement c'est pas un fait isolé. On assiste aujourd'hui à des destructions de bocages, cela peut être à toute petite échelle, 100 m par-ci, 1km par-là, mais là on est sur 100 hectares d'un coup et une vingtaine de km de haies détruites. 

Concilier le monde agricole et la protection de la faune et la flore locales, c'est un combat parfois difficile avec de grosse défaites, mais aussi de petites victoires. A Lourdoueix St Michel, ce sont les riverains qui ont alerté l'association de protection de la nature. Ils ont été choqué par l'ampleur des dégâts. 
Depuis trois ans, l'association a mis en place un comité de suivi du bocage berrichon. Ce comité recense l'existant sur le département. Un réseau de veille s'est constitué. Mais l'équilibre reste très fragile entre les interêts particuliers et l'intérêt général.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
berry environnement société