• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Le Blanc : plus de 5 000 personnes marchent pour dénoncer la fermeture de la maternité

Quand "Le Blanc voir rouge" / © P. Epée, F3 Centre-Val de Loire
Quand "Le Blanc voir rouge" / © P. Epée, F3 Centre-Val de Loire

Plus de 5 000 personnes se sont rassemblées dans les rues du Blanc cet après-midi du 15 septembre pour dénoncer la fermeture de la maternité. Représentants  syndicaux, élus et citoyens ensemble, pour protester et mettre en avant les difficultés grandissantes en zone rurale.

 

Par Christelle Chapiotin

Au Blanc, dans l'Indre, en ce samedi 15 septembre, les rues n'étaient pas noires, mais rouges de monde. Fidèles au slogan "Le Blanc voit rouge", créé par le comité de défense de la maternité de la ville, plus de 5 000 personnes étaient présentes, vêtues d'un tee-shirt rouge, symbole de cette colère engendrée par la situation.

Une heure de route pour aller à la maternité , c'est très long, ce n'est pas normal

Des jeunes mamans ont fait le déplacement pour témoigner, et protester contre la suspension des activités d'accouchement à la maternité du Blanc, effective depuis juin dernier.

 

Contre la fermeture de la maternité du Blanc
Quand "Le Blanc voit Rouge"



Une machine a selfie a même été installée, toutes les photos réalisées par cette machine seront envoyées à la ministre de la santé. Au delà du problème de la maternité du Blanc, c'est celui de l'aménagement du territoire et du service de santé publique dont il est question.  

Le mouvement n'en a pris que plus d'ampleur, autour des citoyens, des salariés, des représentant syndicaux, il y avait également beaucoup d'élus, venus apporter leur soutien. Jean-Philippe Elme et Pascal Epée ont recueilli le témoignage de François Bonneau, président PS de la Région Centre-Val de Loire :

Les élus contre la fermeture de la maternité du Blanc
Réaction de François Bonneau, président de région en Centre-Val de Loire

Ensemble, décidés à se battre pour conserver la maternité du Blanc, des prises de paroles et concerts sont prévus jusque dans la soirée.
 

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Saran : le centre pénitentiaire ouvert à nouveau

Les + Lus