• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

VIDEO. Bernard Le Coq lit une lettre à Brigitte Macron sur la fermeture de la maternité du Blanc

Le comédien, Bernard Lecoq, né à la maternité du Blanc, a voulu apporter son soutien en lisant dans une vidéo, qui sera envoyée à Madame Brigitte Macron, la lettre que le collectif de femmes du Comité de Défense des Usagers a rédigée / © FREDERIC CHARMEUX - MAX PPP
Le comédien, Bernard Lecoq, né à la maternité du Blanc, a voulu apporter son soutien en lisant dans une vidéo, qui sera envoyée à Madame Brigitte Macron, la lettre que le collectif de femmes du Comité de Défense des Usagers a rédigée / © FREDERIC CHARMEUX - MAX PPP

Le Comité de défense des usagers de la maternité du Blanc, qui doit être fermée tout l'été, a reçu le soutien du comédien Bernard Le Coq. Il lit la lettre du collectif dans une vidéo adressée à Brigitte Macron.

Par Aurélia Abdelbost


Depuis le 27 juin, les portes de la maternité du Blanc (Indre) sont fermées et devraient le rester jusqu'à la fin du mois d'aoûtfaute de personnel suffisant pour pallier les absences de l'été. Une situation insoutenable pour les femmes du Comité de défense des usagers. Le collectif, qui a écrit une lettre adressée à Brigitte Macron, a reçu un soutien de taille. Bernard Le Coq, comédien né à la maternité du Blanc, a accepté de la lire dans une vidéo envoyée à la première dame. "Je me joins à toutes ces femmes et je soutiens leur combat", déclare-t-il, ému. 


Une heure de route pour accoucher !


Enceintes et inquiètes, elles sont aussi en colère car il leur faudra effectuer une heure de route pour accéder aux maternités les plus proches, à Châteauroux, Châtellerault ou Poitiers. "La raison invoquée, à savoir une sécurité susceptible d'être mal assurée au sein de l'établissement faute de personnel médical en nombre suffisant est fallacieuse. [...] Les patientes, au cours de longs trajets, ne courent-elles pas de réels risques d'accident de voiture et d'accouchements anticipés ?"
 


La fermeture de la maternité du Blanc à la demande de la direction du Centre Hospitalier Châteauroux-Le Blanc est combattue par le maire. Et le président de l'association des maires ruraux de l'Indre a déjà envoyé une lettre à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, au début du mois de juin.

A lire aussi

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus