LIGUE 2 : la Berrichonne de Châteauroux rachetée par le prince saoudien Abdullah bin Mosaad

La rumeur courrait depuis décembre 2020, mais le rachat de la Berrichonne de Châteauroux devrait être effectif le 8 mars 2021. À la manœuvre, le Prince saoudien Abdullah bin Mosaad, propriétaire de plusieurs clubs, qui ambitionne de ramener Châteauroux au "plus haut niveau français".

© PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Après plusieurs mois de négociations, le club de football de la Berrichonne de Châteauroux va être racheté le 8 mars par le prince saoudien Abdullah bin Mosaad. Initialement prévu début février, le rachat avait été reporté en raison des soucis de droits télévisuels entrainés par la chute du groupe catalan Mediapro. Le 7 mars, le petit fils de l’ancien roi et fondateur de l’Arabie Saoudite moderne, Abdelaziz ibn Saoud, a annoncé qu’un accord avait été trouvé avec les actionnaires actuels du club berrichon. La décision devrait être entérinée le 8 mars, à l’occasion d’une assemblée générale exceptionnelle.

La Berrichonne de Châteauroux rejoindra ainsi le United World Group, la holding d’Abdullah bin Mosaad qui compte déjà 4 autres clubs. Parmi eux, Sheffield United qui évolue dans la prestigieuse et lucrative Premier League fait figure d’étendard. Mais le projet comporte également K Beerschoot VA (D1 belge), Al Hilal United (D2 émirati), Kerala United (D4 indienne) et donc la Berrichonne de Châteauroux, pensionnaire de Ligue 2. Ce réseau de clubs, constitué par le Prince saoudien à la fortune personnelle estimée à 200 millions d’euros, à travers le monde pourrait faciliter les échanges et la formation de joueurs de tous horizons afin d’être le plus compétitif possible.

De grandes ambitions

Dernier de Ligue 2 avec 8 points de retard sur le barragiste, la Berrichonne de Châteauroux semble promise à une relégation en Nationale 1. Ce qui ne semble pas être un problème pour le Prince Abdullah bin Mosaad, confiant : "Nous avons constaté qu'il y avait une possibilité de relégation, mais nous avons la possibilité de remonter rapidement, et dans quelques années nous serons au plus haut niveau en France." De grandes ambitions qui contrastent avec la dynamique actuelle de la Berrichonne. 

En attendant, de nouvelles têtes sont attendues à la Berrichonne, aussi bien à la présidence que sur le banc de touche. Selon les informations de la Nouvelle République, Marco Simone serait attendu comme le prochain entraîneur afin d’effectuer son 4ème passage en Ligue 2 après Monaco, Laval et Tours. Peut-être la première décision qui amènera le changement de dimension de la Berrichonne de Châteauroux espérée par le nouvel investisseur. Pour le moment, il est plutôt question de sauver le club de la relégation.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
la berrichonne football sport la berrichonne de châteauroux