Miss France 2023 : les 30 candidates réunies pour la première fois à Châteauroux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Amélie Rigodanzo .

L'élection de Miss France 2023 se tiendra le 17 décembre prochain sur la scène du Mach 36 à Châteauroux. 15 jours avant l'évènement, les 30 miss régionales sont arrivées à Châteauroux où elles ont été présentées à la presse avant de défiler dans la ville à la rencontre des castelroussins.

C'est la première fois que les 30 candidates sont vues en public ensemble et cela se passe dans l'auditorium de la cité du numérique, à Châteauroux. La ville a en effet été choisie pour accueillir l'élection de Miss France 2023 qui aura lieu le 17 décembre prochain sur la scène du Mach 36 (NDLR: si les résultats de la France à la Coupe du Monde ne viennent pas perturber le calendrier.)

C'est donc tout naturellement que les premiers mots de Diane Leyre, Miss France 2022, ont été pour le Berry." Ma région est l'Ile de France, et malheureusement ça ne pouvait se faire à domicile. Mais je suis ravie de venir ici sur les terres de Maëva Coucke pour rendre ma couronne et conclure ma belle année."

À Châteauroux et pas à Paris

Car c'est en effet la seconde fois que Châteauroux est choisie pour accueillir le plus célèbre concours de beauté de France. Maëva Coucke, miss France 2018, avait déjà été couronnée à Châteauroux, alors même que le concours devait logiquement se dérouler en Guyane d'où était originaire la précédente élue. "Pour de multiples raisons", cela n'avait pas été possible avait déclaré à l'époque la présidente du comité Miss France Sylvie Tellier. La presse avait alors attribué cette entorse à la tradition au coût d'une telle cérémonie pour les collectivités locales guyanaises, ainsi qu'aux inconvénients posés par le décalage horaire.

Cette année, les raisons ne sont vraisemblablement pas les mêmes, mais impossible d'en savoir d'avantage sur ce qui a empêché la région Ile-de-France d'organiser l'évènement… pour la plus grande joie de Châteauroux. Durant 15 jours, les miss qui reviennent de Guadeloupe où elles ont tourné leurs clips de présentation, vont donc établir leurs quartiers dans le Berry et parcourir le département de l'Indre à la découverte de son patrimoine et de son terroir. "On a proposé des lieux qui soient représentatifs de notre département et qui soient différents de ceux de 2017", explique Gil Avérous, le président de Châteauroux Métropole qui a investi 192 000 euros dans l'évènement.

Fromage de chèvres, travail du cuir et cours d'éloquence

Ayant troqué les paréos pour des manteaux et des bonnets, les 30 candidates ont déjà visité le château de Valençay où elles ont suivi des cours d'éloquence, se sont rendues au Château de Bouges pour y apprendre les bonnes manières. Elles ont également découvert la fabrication du fromage de chèvres à la ferme des Ages au Blanc et ont appris à travailler le cuir végétal à la maroquinerie Eschange à Châteauroux.

Les 30 prétendantes au titre ont été présentées à la presse l'une après l'autre sans oublier la miss de l'étape, la tourangelle Coraline Lesrale, élue miss Centre-Val de Loire le 23 octobre dernier. Puis les jeunes femmes ont embarqué à bord de 2 CV et de Méharis pour un grand tour de Châteauroux à la rencontre des habitants auxquels elles ont accordé quelques selfies. L'après-midi s'est achevé sur une séance de dédicaces dans le hall de l'hôtel de ville, ultime étape avant un repos bien mérité. Durant quinze jours, les miss vont désormais enchainer prises de vues et répétitions avant la grande cérémonie au Mach 36 qui affiche déjà complet.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité