• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Indre : l'abattoir du Boischaut ne rouvrira pas comme prévu mardi 4 juin

Des infractions engendrent une détresse et des souffrances sévères aux animaux, qui s'ajoutent à celles inhérentes à leur mise à mort. / © L214
Des infractions engendrent une détresse et des souffrances sévères aux animaux, qui s'ajoutent à celles inhérentes à leur mise à mort. / © L214

Fermé provisoirement en novembre 2018 après la diffusion d'une vidéo choc montrant des animaux maltraités, l'abattoir du Boischaut à Lacs dans l'Indre ne rouvrira pas comme prévu mardi 4 juin, mais dans le courant du mois. Certains documents satinaires n'auraient pas encore été validés

Par Elsa Cadier

Fermé par la préfecture après la diffusion d'une vidéo choc 


En novembre 2018, l'abattoir du Boischaut à Lacs dans l'Indre, avait été mis en cause par une vidéo choc tournée et diffusée par l'association L.214 qui dénonce les conditions de vie, de transport et de mort des animaux dans les abattoirs. L.214 avait ensuite déposé plainte pour maltraitance et sévices graves sur les animaux et avait également estimé que les règles élémentaires en matière d’hygiène n'étaient pas respectées. Le préfet de l'Indre, sur demande du ministre de l'Agriculture Didier Guillaume, avait demandé immédiatement la fermeture provisoire de l’établissement jusqu'en février 2019.

•L'abattoir est géré par la communauté de communes de la Châtre et de Sainte-Sévère. 

Nouveau report d'ouverture 

L'ouverture, normalement prévue pour le mardi 4 juin, n'aura finalement pas lieu. Certains documents sanitaires n'ont pas encore été validés et des travaux sont encore à effectuer selon la direction. 

Pour Brigitte Gothière, co-fondatrice de l'association L214, ce renvoi n'est pas étonnant : " C'est dire les disfonctionnements dans cet abattoir. Les problèmes duraient depuis 2016 ". 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Blanc, commune rurale isolée

Les + Lus