VIDEO. Inflation et abandon : la double peine pour les refuges de la SPA

durée de la vidéo : 00h02mn03s
La SPA face à l'inflation ©J-P. Elme / J. Lanchas / J-M. Bores / France Télévisions

L’inflation a de lourdes répercutions pour les refuges de la SPA. La hausse du prix des aliments pour chiens et chats accule les propriétaires à se séparer de leurs animaux. Avec des abandons en hausse, les coûts de fonctionnement des chenils explosent.

Au refuge de Montierchaume dans l’Indre, 150 chiens et 220 chats attendent plus ou moins patiemment un maître. Le centre de la SPA est saturé alors que l’été est encore loin. 

Le constat est terrible, d'un côté, le nombre d'adoptions est en chute libre, un ou deux animaux par semaine seulement. De l'autre, les abandons explosent, près d'un chaque jour, avec souvent les mêmes explications : les propriétaires n'arrivent plus à assumer l’entretien de leur animal de compagnie. Les croquettes, les frais de vétérinaires, les médicaments, tout a augmenté. 

Dans l’Indre, le refuge est touché de plein fouet par cette inflation. Une tonne de croquettes par mois doit être provisionnée pour nourrir la ménagerie. Les prix ont grimpé de 10 à 20%, et avec plus de pensionnaires, il faut acheter plus d’aliments, plus de vaccins, plus de médicaments.

>>>> Portes ouvertes de la SPA les 13 et 14 mai. Et pour adopter c'est par ici.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité