Présidentielle 2022. Aucune carte d'électeur n'a été tamponnée pendant les deux tours dans ce bureau de l'Indre, est-ce que les votes ont été validés ?

Publié le Mis à jour le

Un électeur du Blanc, dans l'Indre, a informé France 3 qu'aucune carte d'électeur n'avait été tamponnée dans l'un des bureaux de vote de sa ville. Une information confirmée par la Préfecture, qui explique ce dysfonctionnement par des consignes obsolètes.

Soyons clairs dès le départ : cette erreur n'a pas pour autant annulé tous les votes comptabilisés dans ce bureau de la commune, puisqu'il n'est pas obligatoire d'avoir le document avec soi pour se rendre aux urnes.  Au Blanc, dans l'Indre, aucune carte électorale n'a été tamponnée dans le bureau de vote numéro 5, que ce soit au premier ou au second tour. La raison ? "les assesseurs avaient gardé les anciennes consignes de bureau de vote", en place durant la période de crise sanitaire explique la Préfecture.

L'information nous a été transmise par un électeur de la commune, qui souhaite garder l'anonymat. S'il n'est pas obligatoire d'avoir ce tampon, pour certains, il reste important. 

Je trouve ça pas normal parce qu'après, quand on est en famille, on peut pas prouver qu'on a voté et on passe pour des imbéciles.

Un électeur de la commune du Blanc

Suffisante pour voter dans les communes de moins de 1 000 habitants

Si elle n'est pas obligatoire, à quoi sert donc la carte électorale ? Selon le site du ministère de l'Intérieur, elle reste suffisante pour voter dans les communes de moins de 1 000 habitants. Envoyée au plus tard trois jours avant le premier tour d'une élection et établie lors des opérations de refonte des listes électorales, elle permet également aux assesseurs de vous retrouver plus facilement sur les listes grâce à votre numéro d'électeur.

Plus symboliquement, la carte électorale rend physiquement palpable le "droit de vote", droit auquel n'avaient pas accès les femmes avant 1944 et qui s'est élargi à tout citoyen âgé de 18 ans minimum en 1974.