Réchauffement climatique : de la lavande cultivée au cœur du Berry

durée de la vidéo : 00h02mn00s
Le réchauffement climatique contraint les agriculteurs à revoir leurs modèles. En Centre-Val de Loire, ils se tournent de plus en plus vers des cultures moins gourmandes en eau. C'est ainsi qu'on voit fleurir de la lavande dans la Berry. Deux exploitants se sont associés pour en faire de l'huile essentielle. ©France 3 CVDL

Le réchauffement climatique contraint les agriculteurs à revoir leurs modèles. En Centre-Val de Loire, ils se tournent de plus en plus vers des cultures moins gourmandes en eau. C'est ainsi qu'on voit fleurir de la lavande dans le Berry. Deux exploitants se sont associés pour en faire de l'huile essentielle.

Certains coins de la plaine Berrichonne sentent bon la Provence. À Levroux dans l’Indre, François Devillières s’apprête à récolter la "Diva", très appréciée pour son parfum, c’est l’une de trois variétés de lavande qu’il cultive en bio.
Face au réchauffement climatique, le céréalier a fait le choix de diversifier ses cultures : « On a des étés de plus en plus chauds et secs, cultiver des céréales s’avère aussi de plus en plus compliqué ». Après une première récolte expérimentale de lavande en 2022, François Devillières consacre désormais six hectares de son exploitation à la culture de l’herbe aromatique. Peu gourmande en eau, la plante s'est bien adaptée. Aussitôt récoltée, la lavande, fraîchement coupée, est distillée pour être transformée en huile essentielle puis commercialisée en ligne. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité