INFOGRAPHIES. Dans quelles villes de la région Centre-Val de Loire les loyers sont-ils les plus élevés ?

Publié le

Le ministère de la Transition écologique a dévoilé le 4 janvier 2023 une carte des loyers en France. Parmi les grandes villes du Centre-Val de Loire, c'est à Tours que les loyers sont les plus élevés et à Vierzon les plus faibles.

Sans surprise, les prix des loyers par m² des appartements types du parc privé locatif les plus élevés en France sont en région parisienne. 29,40€ pour Neuilly Sur Seine (Hauts de Seine) et 28,60€ pour Paris. Des loyers bien supérieurs à ceux qui ont cours en Centre-Val de Loire.

Plus l'on s'éloigne de Paris, plus les loyers baissent

Et dans notre région, Tours est la grande ville de la région avec le loyer au m² le plus important : 12,20€. Le chef-lieu, Orléans, est un petit peu en-dessous avec 11,90€. En règle générale, plus l'on s'éloigne de la région parisienne, plus les loyers sont bas. Exemple avec Châteauroux dont le loyer par m² est de 9,30€ alors que le loyer de Chartres, à moins de 100 kilomètres de la capitale, est à 11,80€.

La commune avec le loyer le plus élevé pour des appartements types du parc privé locatif est Boutigny-Prouais dans l'Eure-et-Loir avec 14,40€ du m² et le plus faible est à Douadic dans l'Indre avec 6,20€ du m². 

Pour les autres types de biens en location, plus la surface est grande, moins le loyer est important. Par exemple, à Orléans, le loyer au m² pour un T1 ou T2 est de 13,70€ m² contre 10,70€ du m² pour les T3 ou plus et 10,60€ du m² pour les maisons*. 

Globalement les loyers ont augmenté dans tous les départements en 2022 par rapport à 2021. Selon Ludovic Dagois, président de la Fédération Nationale de l'Immobilier (FNAIM) de la région Centre-Val de Loire, "il y a une augmentation significative des loyers en Indre et en Indre-et-Loire notamment". Des augmentations de 6% et 4,4% sur un an. Seul le Loiret est en légère baisse de 0,8%. 

Une augmentation progressive dans tous les départements de la région depuis cinq ans

Sur les cinq dernières années, tous les loyers sont en augmentation dans les départements de la région. Le Cher a vu ses loyers bondir de 20%, le Loiret de 8,6% et les autres départements de 5% environ (Indre non compris). Des loyers en expansion, signe d'une forte attractivité du marché de la location en région Centre-Val de Loire. "Il y a une tension sur le marché de location, une demande qui a grandi avec une offre qui ne l'a pas suivie. Concrètement il y a moins d'offre disponible à l'égard de la demande", affirme le président de la FNAIM Centre-Val de Loire. 

Globalement, il y a une augmentation de la tension de la location de biens selon une étude de Bien Ici. "La tension en Centre-Val de Loire est évaluée à 44%. Bien moins élevée que d'autres régions comme l'Île de France (72%) et la région Provence Alpes Côtes d'Azur (106%)", déclare Ludovic Dagois. 

Pourquoi cette tension sur le marché de la location immobilière ? 

Cette tension est due à plusieurs facteurs. Tout d'abord, la demande est supérieure à l'offre. Il y a aussi les permis de louer contraignant un certain nombre de bailleurs à engager des rénovations de leurs biens. Pendant que le logement n'est pas loué, il crée une pénurie sur le marché pendant quelques mois. Même processus pour les passoires énergétiques (biens de type G), certes peu nombreuses dans la région, mais qui nécessitent des rénovations et participent à la pénurie le temps des travaux. Enfin, l'évolution des ventes de biens a moins progressé que d'autres régions de France, ce qui pourrait expliquer que le marché de la location se porte très bien. 

Une tension parfaitement illustrée par "un niveau de vacance locative qui n'a jamais été aussi bas", selon Ludovic Dagois. Certes, le niveau d'exigence de la clientèle a augmenté, demandant de plus en plus terrasses, cours, jardins mais qui ne laissent pas pour autant des logements sur le carreau. 

La région Centre-Val de Loire attire 

Si les loyers augmentent, c'est que la région Centre-Val de Loire est bien plus attractive qu'il y a cinq ou dix ans. Une attractivité principalement due à sa proximité avec Paris pour les villes du nord de la région ou pour Orléans et Tours à une heure de la capitale en train. 

*Les indicateurs fournis par le ministère de la Transition écologique sont des indicateurs de prédictions de loyers charges comprises calculées pour des biens types mis en location au troisième trimestre 2022 sur les plateformes du groupe SeLoger et de Leboncoin. Ce ne sont donc pas des loyers médians ou moyens.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité