Intempéries : le secteur des transports routiers en Région Centre Val de Loire paralysé par la météo

© NL
© NL

La persistance de mauvaises conditions météo et les interdictions de circuler pour les poids lourds commencent à impacter le secteur de la logistique dans notre région. L'immobilisation des camions empêche les livraisons. Des blocages qui finissent par avoir des conséquences économiques.

Par Nathanael Lemaire

À l'exemple de l'entreprise de transports Deret installée à Saran dans le Loiret, le secteur logistique de transport routier de marchandise commence à souffrir de la durée et de la répétition des intempéries. Les mauvaises conditions météo et surtout les arrêtés préfectoraux interdisant la circulation des poids lourds. Le siège de l'entreprise étant en Région Centre Val de Loire, impossible à cette société d'assurer ses livraisons dans l'ensemble de la France. Le fait que la neige et le verglas s'abattent sur notre région bloque prés de 70% de la flotte du transporteur. Véhicules immobilisés et livraisons retardées sur plusieurs jours finissent par avoir un coût économique. Dans le cas de la société de transport Deret, le préjudice quotidien représente une somme de 80.000 euros.

Les explications de Patrick Maillet, directeur transport chez Deret :
interview sur difficultés secteur logistique
Ce vendredi, 50% de la clientèle de l'entreprise était hors de portée de camion à la suite du deuxième arrêté préfectoral interdisant l'accès de l'Île de France au camion de plus de 7,5 tonnes. Malgré quelques transferts en camionnettes autorisés, les logisticiens travaillent à une réorganisation des livraisons en suivant de prés les prévisions météo.
Du côté des carnets de commandes, tout doit être réorganisé après les retards des expéditions du jour. La direction espère un retour à la normale ce week-end, pour relancer son activité au plus vite. 

Le secteur de la logistique en Région Centre Val de Loire compte 1350 établissements avec 28.000 salariés. La moitié de l'activité de cette branche est représentée par le trafic de marchandise.

A voir le sujet réalisé ce matin par nos équipes.

Intervenants :
- Salah Labouchra, Chauffeur Deret
- Patrick Maillet, Directeur Transports Deret




En attendant de reprendre la route, les chauffeurs restent philosophes et prennent la situation avec humour... et bonhommes de neige!!
© NL
© NL

 

Sur le même sujet

Musée Girodet à Montargis : un musée rénové (épisode 1/4)

Les + Lus