• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Interdiction des pesticides de synthèse, comme le glyphosate, pour les particuliers depuis le 1er janvier 2019

Rayon de produits pesticides autorisés depuis le 1er janvier 2019 / © Alain Heudes - France 3 Centre-Val de Loire
Rayon de produits pesticides autorisés depuis le 1er janvier 2019 / © Alain Heudes - France 3 Centre-Val de Loire

Depuis le 1er janvier 2019, les particuliers et les jardiniers amateurs ne peuvent plus acheter et donc utiliser dans leur jardins des produits à base de pesticides de synthèse, comme le glyphosate.
 

Par Isabelle Racine

Après l’interdiction de l'utilisation des pesticides de synthèse, comme le glyphosate pour les espaces publics en 2017, c’est désormais les jardiniers amateurs qui ont, depuis le 1er janvier 2019, interdiction d’utiliser ces pesticides dans leurs jardins, potagers, balcons ou autres terrasse.
Tous les pesticides sont concernés par cette interdiction : fongicides, insecticides, nématicides, acaricides, herbicides et autres biocides d'origine chimique comme le célèbre Roundup de Monsanto. 
 
© Alain Heudes - France 3 Centre-Val de Loire
© Alain Heudes - France 3 Centre-Val de Loire


Des produits au principe actif 100 % d'origine naturelle

Désormais, dans les rayons des jardineries, pour désherber, vous trouverez des produits à base de molécules naturelles aux principex actifs 100 % d'origine naturelle. Les produits de bio-contrôle (c'est-à-dire de lutte biologique intégrée), les produits à faible risque (type purins et autres PNPP, les Préparations Naturelles Peu Préoccupantes) et les produits autorisés en agriculture biologique ne sont pas soumis à l'interdiction.

Rappel : depuis le 1er janvier 2017, les pesticides de synthèse, comme le glyphosate ne sont plus en libre-service dans les rayons des jardineries. Toutefois les clients pouvaient, jusque-là, encore les acheter sur conseil de vendeur.
 

Le Glyphosate, c'est quoi ?

C'est une molécule chimique, c'est le désherbant le plus vendu au monde et en France, commercialisé sous la marque Roundup par la firme américaine Monsanto depuis 1974. Le brevet étant tombé dans le domaine public depuis 2000, le glyphosate entre dans la composition de la plupart des désherbants. Il est facile d'utilisation et peu couteux, ce qui explique son grand succès chez les agriculteurs notamment.
9 000 tonnes utilisées par an en France (environ 7 500 pour un usage agricole et 1 500 pour un usage en jardin).
 

Vers un avenir sans glyphosate ?

Le Gouvernement français a engagé un plan d’action global pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires avec un objectif de -25% en 2020 et -50% en 2025. Pour atteindre ces objectifs, il a décidé de mettre fin aux principaux usages du glyphosate d’ici trois ans au plus tard et d’ici cinq ans pour l’ensemble des usages, tout en précisant que les agriculteurs ne seraient pas laissés dans une impasse.

Regardez le reportage qu'ont réalisé Pierre Bouchenot et Alain Heudes dans une jardinerie à Dadonville dans le Loiret.
Intervenants : Marie Delteil, directrice de la jardinerie et Valérie Come, chef de rayon phytosanitaire
 
Interdiction du glyphosate pour les jardiniers amateurs. Reportage dans une jardinerie



 

Sur le même sujet

Welcoming France

Les + Lus

Les + Partagés