Jacqueline Sauvage fait finalement appel de son maintien en détention

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Centre-Val de Loire avec AFP

La parquet vient de confirmer : Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, a finalement fait appel du rejet de sa demande de libération conditionnelle, dont elle s'était dans un premier temps désistée.

Ses avocates avaient avaient indiqué jeudi que Jacqueline Sauvage renonçait à faire appel, évoquant notamment un épuisement de leur cliente. Le parquet de Melun a confirmé ce matin que Jacqueline Sauvage avait déposé un nouvel appel contre son maintien en détention :

Elle avait fait appel une première fois, elle s'était désistée et là elle a fait un nouvel appel de la décision de rejet du tribunal d'application des peines (TAP) d'aménagement de sa peine.

L'émotion, très vive après la décision du tribunal de ne pas la libérer, notamment dans son village, va sans aucun doute continuer à accompagner l'affaire et à susciter de vives réactions sur les réseaux sociaux et auprès des personnalités.

Des personnalités toujours mobilisées

Hier, Brigitte Bardot avait demandé à François Hollande de gracier "totalement" Jacqueline Sauvage, condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari violent, estimant qu'elle "ne devait plus être la victime de la sévérité d'une justice contestable".

La comédienne Éva Darlan, mobilisée dès le début de l'affaire, continuera le combat aux côtés de Jacqueline Sauvage, comme elle l'explique ci-dessous :

durée de la vidéo: 01 min 36
Affaire Jacqueline Sauvage : son combat continue