Cet article date de plus de 5 ans

L'arboretum des Grandes Bruyères, jardin remarquable de la région Centre

Situé au coeur de la forêt d' Orléans, en bordure de la clairière d'Ingrannes dans le Loiret, vous pourrez découvrir, au fil de vos promenades, la première collection nationale de magnolias avec près de 400 sujets ainsi qu'une étonnante collection de chênes et d'arbres exotiques.
Arboretum des Grandes Bruyères à Ingrannes
Arboretum des Grandes Bruyères à Ingrannes
Bernard de la Rochefoucauld
Bernard de la Rochefoucauld
Brigitte de la Rochefoucauld
Brigitte de la Rochefoucauld
Le grand chêne de plus de 200 ans occupe une large clairière
Le grand chêne de plus de 200 ans occupe une large clairière
Jardin à la française
Jardin à la française
Jardin d'ifs et de buis
Jardin d'ifs et de buis
Vue sur le grand étang
Vue sur le grand étang
La percée est belle
La percée est belle
la tête dans les étoiles, mais les pieds sur terre... dans l'eau !
la tête dans les étoiles, mais les pieds sur terre... dans l'eau !
Les allées sinueuses en gazon
Les allées sinueuses en gazon


Dans les années soixante-dix l'arboretum des Grandes bruyères est né de la passion commune d'un couple pour la nature. Depuis plus de quarante ans Brigitte et Bernard de la Rochefoucauld ont patiemment construit l'un des plus étonnants Parcs de France.
A l’entrée, le promeneur découvre le jardin à la française, riche en buis et ifs taillés, et aux tonnelles de roses anciennes et de clématites.... Huit jardins, deux arboretums en un seul parc, ainsi pourrait-on définir les Grandes Bruyères, dont la première plantation remonte à 1973.

L’arboretum est un lieu d’observation et d’expérimentation :
 

Les bruyères

Les allées et les petits buissons de bruyères alpines et arborescentes, ont donné leur nom au parc. Elles sont les couvre-sols privilégiés de l'endroit et semblent s’être installées naturellement. Pourtant, elles ont toutes été introduites pour former aujourd’hui une collection de référence.

L' arboretum extrême-oriental.

Dans ce jardin, les cornouillers voisinent avec des magnolias, des pruniers, des amandiers, des abricotiers, des pommiers, des poiriers, et de nombreuses autres espèces, toutes originaires d’Orient. Les roses sont ici aussi à l’honneur : elles viennent des montagnes de Chine, de Corée ou du Japon et s’étirent pour certaines jusqu’à dix mètres.

L' arboretum américain

Magnolias et cornouillers, venus d’Amérique, se distinguent de leurs espèces sœurs de l’arboretum extrême-oriental, par leurs feuillages, par les périodes et les coloris de leurs floraisons. Grâce à un savant mélange entre les espèces rares et les variétés naturelles, ce jardin compose avec la forêt qui l’entoure une harmonie exceptionnelle.

Un arboretum écologique

Le souci de préserver le milieu forestier et les équilibres naturels, interdit l’usage, dans l’arboretum, de tout moyen chimique, engrais ou herbicide. La réserve est devenue un conservatoire écologique et ornithologique. La population d’oiseaux sur le site, très importante et diversifiée, est suivie par la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux).

 ► voir le reportage de Sylvain Hadelin, Matthias Soares et Maïlys Gimenez

 

Ouverture de l’arboretum :
Brigitte et Bernard de la Rochefoucauld sont des orateurs et des guides qui dispensent leurs conseils avec une grande générosité.

Les dimanches et jours fériés de 10h00 à 18h00 sans interruption
Du lundi au samedi : de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Il est conseillé de téléphoner avant de venir au 02 38 57 12 61 ou de sonner la cloche en arrivant !

L'Arboretum des Grandes Bruyères est fermé :
Le dimanche de Pâques et la première semaine d'août
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
paysages jardins environnement tourisme c'est l'été loisirs sorties et loisirs patrimoine culture