• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Ligue féminine - Finale Bourges-Montpellier: la 5e édition d'un classique

Céline Dumerc (à gauche), capitaine du Bourges basket / © Tango Bourges Basket
Céline Dumerc (à gauche), capitaine du Bourges basket / © Tango Bourges Basket

L'équipe du Bourges Basket affonte Montpellier pour la cinquième fois mercredi soir en finale Aller de la Ligue féminine de basket. La finale Retour est prévue ainsi que la "belle" éventuelle, dans l'Hérault vendredi (19h00) et dimanche (20h00). 

Par Ch.L ave AFP

Depuis leur premier sacre en 1995, les Berruyères n'ont jamais quitté le devant de la scène. Treize trophées, un record qu'elles détiennent pour l'instant avec le Clermont des années 1970, sept finales perdues: elles n'ont été absentes de la lutte pour le titre qu'un seule fois lors des 21 dernières éditions.

En revanche, les rivales ont changé. A la bagarre contre Valenciennes ont succédé celles contre Tarbes, puis Montpellier. Trois des quatre dernières finales ont opposé les Tango et les Gazelles en 2012, 2013 et 2014, les deux premières en faveur de Bourges et la dernière de Montpellier (il y avait eu un premier choc gagné par Bourges en 2008). L'an passé, les Berruyères avaient été championnes en battant Villeneuve d'Ascq en finale. 

Les Montpelliéraines partent favorites

Pour l'édition 2016 de ce nouveau classique, les Montpelliéraines partent favorites. Ce sont elles qui ont terminé en tête de la saison régulière, devant Bourges, ce qui leur vaudra l'avantage du terrain lors d'un éventuel match N.3, et elles aussi qui ont remporté la Coupe de France au début du mois, toujours contre le même adversaire (68-57). La joueuse emblématique de Bourges, et de l'équipe de France, la meneuse Céline Dumerc, tentera de relever son dernier défi avec les Tango avant de rejoindre Basket Landes. Les Gazelles s'appuient sur un collectif homogène où quatre joueuses tournent
à plus de 10 points de moyenne, dont les Françaises Valériane Ayayi, Gaëlle Skrela  et Sarah Michel.

Sur le même sujet

Mise en garde prefectorale avant les manifestations des "gilets jaunes"

Les + Lus