• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Arjowiggings : les salariés appelés à se mobiliser avant la décision du Tribunal de commerce

Le site de Bessé-sur Braye est placé en redressement judiciaire depuis janvier. / © Jean-François Monier- AFP
Le site de Bessé-sur Braye est placé en redressement judiciaire depuis janvier. / © Jean-François Monier- AFP

Demain, mardi 26 mars, le Tribunal de commerce de Nanterre doit rendre sa décision finale concernant le site de Bessé-sur-Braye (Sarthe) frontalier avec le Loir-et-Cher. La CGT et la CFDT appellent à une forte mobilisation des salariés à partir de 10 h ce lundi pour "montrer qu'ils existent". 

Par Marine Rondonnier

"Montrer qu'on existe et faire savoir qui nous sommes" : C'est par ces mots que les élus CGT et CFDT du papetier Arjowiggings ont appelé les salariés et les personnes voulant soutenir leurs emplois à se mobiliser à partir de ce lundi 10h. 

Liquidation ou rachat par Lessebo

Les 560 salariés de Bessé-sur-Braye devraient être fixés demain, mardi 26 mars. Le Tribunal de commerce de Nanterre après de nombreux reports de décision doit annoncer si l'offre de reprise du groupe scandinave Lessebo est acceptée. Le 20 mars dernier, le Tribunal avait demandé à Lessebo d'apporter davantage de garanties financières. Si ces documents ne sont pas produits avant le 26 mars, le site de Bessé-sur-Braye pourrait être placé en liquidation judiciaire. 


250 personnes mobilisées le 20 mars devant le Tribunal de commerce de Nanterre

Le 20 mars dernier, de nombreux soutiens sont venus devant le tribunal de commerce de Nanterre pour attendre la décision. Mais les salariés devront attendre jusqu'à demain pour connaître leur avenir. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jean-Dominique Bosq - Directeur des Opérations des Parfums Christian Dior

Les + Lus